Régime Sirtfood, pourquoi il vaut mieux l'éviter ?

Le régime Sirtfood (ou « the Sirtfood Diet ») a fait la une en 2020 grâce à la perte de poids spectaculaire de la chanteuse anglaise Adele, qui affiche une silhouette fine, amincie de 45 kilos ! De quoi donner envie de se renseigner sur cette méthode.

Dès lors, ce régime est devenu une tendance qui vous promet d’atteindre la minceur en un temps record, mais comme beaucoup de régimes, il y a des restrictions : il repose sur la consommation d’un nombre limité d’aliments appelés des « sirtfoods », associée à une diminution de l’apport calorique.

Mais, qu’est-ce que le régime Sirtfood et quels aliments comprend-il ? Est-il sans risque pour la santé ? Découvrez dans cet article en quoi consiste la nouvelle diète des célébrités.

Qu’est-ce que le régime Sirtfood ?

Le régime Sirtfood est un programme minceur conçu en Angleterre en 2016. Il repose sur deux principes :

La base de la diète est la consommation de sirtfoods : ces aliments permettraient d’augmenter les taux sanguin d’un type de protéines appelées sirtruines (SIRTs), des enzymes chargées principalement de réguler le métabolisme du glucose et des lipides, ce qui permettrait une perte de poids de quelques kilos rapidement. Ces protéines pourraient aussi modifier éventuellement les processus inflammatoires et du vieillissement, mais les évidences scientifiques à ce propos ne sont pas encore suffisantes.

À cela, il s’ajoute une restriction calorique importante : pendant les premiers jours du régime, vous allez manger très peu de calories, pour mincir de façon plus significative au démarrage.

Que sont exactement ces fameux « sirtfoods » ?

C’est le nom donné aux aliments susceptibles d’augmenter la synthèse des sirtuines par notre organisme. Ils constituent la base du régime Sirtfood.

Les inventeurs de la méthode ont listé une vingtaine d’aliments ou « sirtfoods », qui devraient être consommés sous forme de jus verts ou dans des recettes, de façon obligatoire au début du régime (pendant les phases de restriction calorique) et à continuer sur le long terme.

La liste des aliments (en ordre alphabétique) à manger pendant le régime Sirtfood est la suivante :

  • Café
  • Câpres
  • Chocolat noir (85% cacao ou plus)
  • Chicorée rouge
  • Chou kale (chou frisé)
  • Curcuma
  • Dattes Medjool
  • Fraises
  • Huile d’olive vierge extra
  • Myrtilles
  • Noisettes et noix
  • Oignons (verts, rouges, jaunes)
  • Persil
  • Piment œil d’oiseau
  • Pomme verte
  • Roquette
  • Sarrasin
  • Soja
  • Thé vert matcha
  • Vin rouge

Si vous détaillez la liste des sirtfoods, ce sont des aliments assez faibles en calories et riches en nutriments, ayant quelques bénéfices sur la santé, en fait ils sont considérés par certains comme des « super-aliments », par exemple :

  • Le curcuma aide à contrôler la réponse inflammatoire dans l'organisme. Il aide également à maintenir la santé du foie et favorise la digestion, notamment en contribuant à une meilleure digestion des graisses.
  • Le thé matcha, qui contient des catéchines.
  • Le chocolat noir, riche en polyphénols.
  • Le vin rouge (à consommer avec modération), qui est riche en resvératrol
  • La myrtille, un fruit faible en calories mais riche en vitamine C et en polyphénols antioxydants.

Certes, manger ces aliments de façon régulière est excellent pour la santé, mais il existe une grosse différence entre une alimentation équilibrée dont les sirtfoods font partie, et le régime Sirtfood à proprement parler. Découvrons-en plus sur cette méthode.  

VOUS AUREZ PEUT ÊTRE BESOIN DE

bruleur de graisse

Capteur Graisses et Sucres

Absorbe les graisses et les sucres

Favorise l'amincissement

Permet de maîtriser ou de diminuer l'appétit

Complément alimentaire naturel

Les phases de la Sirtfood Diet 

Le régime Sirtfood dure trois semaines et se déroule en deux phases. Puis, il est suivi d’une phase de stabilisation, d’une durée indéterminée, ayant encore certaines directives à suivre.

Première phase du régime Sirtfood

Les trois premiers jours du régime Sirtfood, l’apport calorique est de 1000 calories par jour. Une journée est composée d’un seul repas solide (avec des aliments dans la liste des sirtfoods) et trois jus verts, c’est-à-dire, des jus de légumes verts réalisés à l’extracteur ou à la centrifugeuse.

Les quatre jours qui suivent, les apports s‘élèvent jusqu’à 1500 calories par jour. La journée alimentaire est composée de deux jus verts et deux repas, tous les quatre élaborés à partir de sirtfoods.

Même si vous êtes en surpoids, il n’est pas conseillé de prolonger cette phase, car les apports en énergie et en nutriments sont trop faibles.

Deuxième phase du régime Sirtfood

Pendant cette phase de deux semaines, la restriction en calories est moins stricte, entre 1500 et 1800 calories par jour. Au cours de cette étape du régime, il est indispensable de boire un jus vert tous les jours et de faire trois repas composés de sirtfoods.

L’après-régime ou phase de stabilisation

Après trois semaines de régime Sirtfood strict, il est possible de reprendre une alimentation le plus normale possible, idéalement à moins de 1800 calories par jour, tout en continuant de consommer des sirtfoods de la liste précédente, soit dans les repas soit dans des jus verts.

Selon les créateurs de la méthode, pour se débarrasser des kilos en trop, il faut adopter les sirtfoods à vie. Il insistent sur l’importance de maintenir les taux sanguins de sirtuines élevés en continu, pour permettre de rester mince le plus longtemps possible.

Exemples de menu du régime Sirtfood

Pendant le régime

Jus verts (aussi appelés « Sirtfood Diet green juices ») : 75 g de chou kale, 30 g de roquette, 1 c-à-s de persil frais ciselé, la moitié d’une pomme verte, 1 morceau de gingembre frais, le jus d’un demi citron, ½ c-à-c de thé vert matcha : mixer et boire immédiatement.

Petit déjeuner : du yaourt au soja, servi avec des myrtilles, des noisettes et du chocolat noir, et accompagné du café.

Déjeuner ou dîner : nouilles de sarrasin sautées avec des feuilles de chou kale et des oignons verts et agrémentées avec du piment œil d’oiseau, oignon, huile d’olive et tamari (sauce soja) + Salade Sirtfood, composée avec de feuilles de chicorée rouge, roquette, câpres et oignon rouge, assaisonnée à l’huile d’olive vierge et au curcuma + Un petit bol de fraises.

Pendant la stabilisation

Petit déjeuner : pancakes Sirtfood : 25 g de flocons d’avoine, 25 g de farine de sarrasin, 1 pomme verte (râpée), 1 œuf, 10 cL de boisson au soja, 1 c-à-c d’huile d’olive : à mélanger et préparer à la poêle.

Déjeuner : pâtes de sarrasin, servies avec de crevettes sautées et sauce pimentée sirtfood : à l’oignon rouge, piment oeil d’oiseau, tomates concassées, vin rouge et huile d’olive

Goûter : smoothie Sirtfood : 1 petite banane, 50 g de myrtilles, une grosse poignée de chou kale, 25 cL de boisson au soja non sucrée, 2 c-à-c de miel.

Dîner : salade Sirtfood (même recette), servie avec un poêlé aux champignons et au  poulet au persil et à l’huile d’olive + Verrine au yaourt de soja et fraises.

Le régime Sirtfood est-il vraiment efficace pour maigrir ?

Certes, le régime Sirtfood vous permet d’observer une perte de poids rapide… Mais ces premiers kilos correspondent essentiellement à une perte d’eau, du glycogène stocké et de la masse musculaire : c’est la conséquence immédiate des apports caloriques très faibles et de la réduction très importante des glucides et des protéines : alors, vous perdez du poids mais pas forcément de la masse grasse.

Vous êtes prévenu, le régime Sirtfood n’est pas tenable sur le long terme : à cause des apports faibles en énergie et en nutriments, la sensation de faim et de fatigue et la perte de masse musculaire sont réels. Et même si quelques kilos de moins sur la balance semblent vous encourager, la perte de masse musculaire est susceptible de faire ralentir le métabolisme, ce qui est contre-productif pour continuer de mincir.

De plus, même avec un surpoids, l’organisme a besoin d’énergie et de nutriments (glucides, protéines et graisses) pour fonctionner correctement, et augmenter nos apports s’avère nécessaire. Et malheureusement, dès la réintroduction des aliments courants on reprend du poids, parfois plus de kilos que ce que l’on avait perdus. 

Enfin, le régime Sirtfood est très récent, il n’y a pas encore d'études sur les effets d’une alimentation riche en sirtfoods sur le long terme. Ce que nous savons jusqu’à maintenant, c’est que la perte de poids est comparable à celle des autres régimes hypocaloriques.

Pourquoi éviter le régime Sirtfood ? 

Vous l’aurez compris, qui dit régime dit souvent restriction, et le régime Sirtfood ne fait pas exception.

Malgré la promesse de perdre du poids tout en mangeant du chocolat et en buvant du vin et du café, le régime Sirtfood combine une alimentation trop faible en énergie avec un choix limité d’aliments : en suivant cette diète, vous risquez de ressentir la faim et la fatigue assez rapidement et la frustration liée à la restriction peut aussi vite arriver.

Même après la phase la plus restrictive du régime Sirtfood, les apports caloriques doivent rester en dessous des apports conseillés chez l’adulte, alors, le redouté effet rebond pourrait apparaître dès que vous commencez à manger normalement.

Ce type d’alimentation n’est pas soutenable sur le long terme et pourrait même avoir des conséquences indésirables sur la santé, notamment une fatigue, une perte de masse musculaire et le ralentissement du métabolisme, sans compter l’effet yo-yo, malheureusement connu de toutes les personnes ayant suivi des régimes drastiques.

Le mot de la fin

Nous savons que les aliments listés comme « sirtfoods » sont intéressants d’un point de vue nutritionnel parce qu’ils apportent des vitamines, des fibres et des antioxydants... mais le problème du régime Sirtfood est la restriction, qui n’est certainement pas la solution pour finir avec le surpoids.

Si vous souhaitez une perte de poids durable et rester en forme, optez pour un rééquilibrage alimentaire sur le long terme et faites confiance à un professionnel de la nutrition pour vous accompagner.

Rééquilibrer son alimentation consiste à mieux manger, en consommant toutes les catégories d’aliments, en quantité suffisante pour assurer vos apports en énergie et en nutriments et pour vous permettre de réaliser vos objectifs de minceur et de santé sans risques de rebond !

Un véritable rééquilibrage alimentaire n’a pas de restriction : on mise sur la qualité, tout en gardant le plaisir et en apprenant à connaître les sensations de faim et de satiété.

Et bien évidemment, pour accélérer la perte de poids, mais surtout afin d’améliorer votre quotidien, accompagnez le rééquilibrage alimentaire d’un mode de vie sain, comprenant aussi une activité physique ou sportive régulière, une meilleure gestion du stress et des bonnes habitudes comme la réduction de la consommation d’alcool et de tabac.

 

Rossana DE JONGH DELGADO

Rédactrice spécialisée en Nutrition