Prostate

Compléments alimentaires pour la prostate

Organe du système génital masculin, la prostate peut être source de problèmes avec l’avancée en âge. Peu nombreux sont les hommes qui osent aborder ouvertement ce sujet avec leur médecin. Il est pourtant très important, pour eux, de se faire contrôler régulièrement et d’adopter quelques règles d’hygiène de vie et d’alimentation, afin de s’assurer la meilleure des protections pour prévenir tout risque de santé. Pour beaucoup d’hommes, la prostate est l’organe associé aux valeurs de « jeunesse, virilité, fertilité, sexualité, plaisir » : il s’agit donc d’un sujet difficile à aborder mais qu’il convient de ne pas négliger.

par page
    • Prostate
    A-Prostine

    A-Prostine

    90 gélules
    Prix public : 83,00 €
    Prix membre : 66,40 €

La petite glande centrale de l’appareil uro-génital

La prostate est une petite glande sexuelle à la forme d’un marron. Elle mesure de 3 à 4 cm de long et 3 à 5 cm de large. Elle entoure la partie supérieure de l’urètre, petit tuyau reliant la vessie au pénis pour l’évacuation de l’urine. Elle est composée de deux lobes avec des glandes séminales, des muscles et du tissu conjonctif. Elle participe à différentes fonctions chez l’homme :

  • Elle permet le bon fonctionnement de la vessie
  • Elle aide au contrôle du flux urinaire
  • Elle favorise la mobilité du sperme en fabriquant et comprimant le plasma séminal dans l’urètre
  • Elle expulse le liquide séminal du pénis

Ainsi, s’il y a dysfonctionnement, cela impacte directement la fonction érectile masculine et le système urinaire.

Comment fonctionne la prostate ?

La prostate sécrète un liquide alcalin constituant le tiers du volume du liquide spermatique et jouant un rôle dans l’activation des spermatozoïdes. Au moment de l’éjaculation, ce liquide riche en spermatozoïdes entre dans l’urètre grâce aux contractions de la capsule fibreuse de la prostate et de ses ramifications. C’est le moteur qui permet l’expulsion du liquide séminal du pénis.

Les sécrétions jouent un rôle important car ils apportent les éléments et nutriments nécessaires aux spermatozoïdes pour leur déplacement vers l’ovule ainsi qu’une enveloppe protectrice qui permet de les garder en vie entre l’éjaculation et la fécondation.

La prostate double de volume à la puberté, puis recommence à grossir à 25 ans. Puis vers 50 ans le volume de la prostate peut grossir à nouveau, et former un adénome qui peut perturber la fonction urinaire.

Problème urinaire

Chez la femme, il y a la ménopause, et chez l’homme, il y a les troubles prostatiques ! Ces derniers surviennent donc en général vers la cinquantaine. Certains compléments alimentaires seront parfaits pour apporter à l’organisme le dosage idéal.

On retrouve très souvent :

  • La prostatite qui est une inflammation de la prostate entraînant une douleur au niveau du bassin
  • L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) ou adénome prostatique ou hyperplasie bénigne. L’adénome est un développement naturel dans le vieillissement. Toutefois, il peut empêcher la vessie de se vider complètement car il comprime le canal de l’urètre. Cette compression va gêner l’expulsion de l’urine et donc la vidange de la vessie, ce qui va augmenter le besoin d’uriner au quotidien, et surtout la nuit. Le débit urinaire se fait plus faible, le jet moins puissant, une miction goutte à goutte, durant laquelle il faut se forcer pour commencer à uriner. Des troubles de l’érection peuvent également arriver. Cela peut favoriser le développement des bactéries et peut déclencher une infection de la vessie ou du canal urinaire. Ce qui peut également entraîner par la suite des troubles urinaires comme l’incontinence, des infections urinaires, des calculs urinaux ou des lésions de la vessie.
  • Le cancer de la prostate. Pour le détecter, les médecins peuvent effectuer un toucher rectal et font doser la PSA (Antigène Prostatique Spécifique), c’est une prise de sang qui permet de mesurer le taux sanguin d'une protéine produite par les cellules de la prostate.

Les bienfaits des plantes sur la prostate

Pour prévenir des problèmes liés à la prostate il est important d’avoir une bonne hygiène de vie. Il est donc nécessaire de garder une activité physique régulière, de bien gérer son stress et d’avoir une bonne alimentation.

Les pratiques manipulatrices comme les massages ou l’acupuncture peuvent être de bonnes aides pour réduire la congestion dans la région pelvienne, pour améliorer le flux sanguin et ramener l’énergie vitale à la prostate. Il est important de préciser également que la pratique sexuelle régulière est bénéfique pour la prostate. Ainsi que l’exercice physique régulier, comme la marche, le jogging, le squash, la natation, une activité qui fait transpirer ! Les bains chauds sont également conseillés car ils favoriseraient la miction ainsi que des bains de siège.

Au niveau de l’alimentation, il est conseillé de diminuer voire éliminer l’alcool, le tabac, la caféine, les nourritures épicées (pour l’effet irritant), la graisse animale, le gluten et les produits laitiers. Attention également à l’excès de sel. Augmentez plutôt la consommation d’aliments frais, de provenance biologique idéalement, ajoutez des fruits et légumes, des acides gras essentiels, notamment des huiles végétales première pression à froid comme l’huile d’olive, l’huile d’onagre et l’huile de pépins de courge. Mais aussi, faites la part belle au pollen frais, aux œufs, aux poissons gras, aux graines de courges, au citron, à la spiruline, la chlorella, ou le miso.

L’eau est également essentielle, ainsi que le jus de grenade qui est anti-inflammatoire et riche en antioxydants.

De nombreux nutriments sont favorables au bon fonctionnement de la prostate :

  • Le zinc associé à la vitamine B car ils vont réguler l’enzyme 5-alpha-réductase qui transforme la testostérone en DHT (dihydrotestostérone) qui est responsable de l’augmentation du volume de la prostate.
  • La vitamine C (agrumes, poivrons, cassis, cerise, persil, chou…)
  • La vitamine E (graines oléagineuses, les huiles végétales, les céréales entières ou encore le germe de blé)
  • Le lycopène (tomates, pamplemousse…)
  • Le sélénium (fruits de mer, les noix du Brésil, l’avoine, le germe de blé…)
  • Les omégas 3 (huile de colza, oléagineux, huile de foie de morue, sardines, maquereaux…) - attention aux huiles qui doivent être obtenue grâce à une pression à froid

Les meilleurs compléments alimentaires pour la prostate

Certains compléments alimentaires seront parfaits pour apporter à l’organisme le dosage idéal et seront bénéfiques au fonctionnement prostatique. Les plantes seront sous forme de tisanes, d’infusions, de décoctions, ou de gélules, d’extraits secs, de capsules riche en huile pressée à froid. Elles peuvent être seules ou accompagnées d’autres plantes qui auront un objectif plus global.

Il est important de toujours boire un grand verre d’eau après avoir pris le complément alimentaire.

Concernant la posologie, il est fortement conseillé de se référer aux laboratoires ou au mieux de faire un bilan avec votre naturopathe pour qu’il vous accompagne.

Évidemment, les compléments présentés ici peuvent être une aide précieuse, dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée et accompagné d’un exercice physique régulier comme nous le précisions plus haut.