Silicium

Silicium, quelle forme dois-je prendre ?

Dans cette catégorie, vous trouverez les différentes formes de silicium les plus appréciées des naturopathes : Ortie-Silice, Silicium Organique G5, Silicium Biogénique, Silicium Gel Pro, mais aussi Siliclassique ou encore Silicirculation…

par page
    • Silicium liquide
    Silicium organique - silicirculation

    Silicium organique - silicirculation

    1 L
    Prix public : 30,00 €
    Prix membre : 24,00 €
    Produit non disponible
    • Inflammations
    Silicium Biogénique

    Silicium Biogénique

    100 ml
    Prix public : 32,00 €
    Prix membre : 25,60 €

De la silice minérale au silicium organique assimilable

Deuxième composant naturel de la croûte terrestre après l'oxygène, c'est dans la roche et le sable qu'on rencontre le silicium : il s'agit là de la silice minérale. En l'état, ce minéral commun mais néanmoins précieux ne peut être ni consommé ni assimilé par nos cellules. On retrouve ce minéral en proportions inégales dans les végétaux, principalement dans les algues, l'ortie, la prêle, le cassis, le bambou… Ce qui lui donne le nom de silice végétale.

L'organisme d'un homme de taille moyenne contiendrait environ 7 grammes de silicium. Il y est donc plus présent que le fer et le cuivre. Il est un indispensable constituant de tous les tissus conjonctifs et de tous les organes : Peau, muscles, os, phanères, cartilage, tendons, foie, rate pancréas, glandes endocrines.... C'est ainsi qu'il apparaît sous le nom de silicium organique.

La question de longue date est de savoir comment enrichir notre organisme de ce minéral précieux. L'humain pourrait bien avaler des quantités astronomiques de sable, cela ne le rendrait pas assimilable par nos cellules pour autant.

L'histoire d'un grain de sable précieux

Tout a commencé dans les années 50 avec les travaux du chercheur Norbert Truffaut, qui aboutirent à l'élaboration d'un silicium organique de synthèse assimilable, stabilisé par de l'acide salicylique (aspirine). Dans les années 90, le nom de Loïc Le Ribault apparaît. Il améliore la formule (appelée monométhylsilanétriol) qu'il baptise « silicium organique G5 » en supprimant l'aspirine.

Depuis, de nombreuses recherches et controverses accèdent à une conclusion unanime : l'unique forme assimilable et naturelle du silicium est l'acide orthosilicique (SiOH4) soit : le silicium organique.

Le silicium minéral inassimilable, devient organique, soluble dans l'eau, donc assimilable par nos cellules, lorsqu'il est pré-digéré par certains organismes terrestres issus des végétaux : ortie, prêle, reine des prés, bambou... ou marins, comme les célèbres diatomées (micro-algues).

Le silicium, quel rôle au sein de l’organisme ?

Il est un élément constitutif de la peau et des muqueuses et est nécessaire à la synthèse de l’élastine et du collagène. Outre son rôle de « ciment » tissulaire, l'élément silicium présente la particularité de potentialiser les échanges intracellulaires, augmentant de ce fait, l'assimilation des autres nutriments (vitamines, oligo-éléments, minéraux) tout en augmentant la fixation du calcium, élément indispensable à la minéralisation du squelette, à la souplesse des articulations, tendons et ligaments.

Son action est multiple, ce qui en fait un élément incontournable dans le maintien de la vitalité humaine.

Malheureusement nous ne synthétisons pas le silicium et nos réserves et notre capacité à le stocker déclinent sévèrement avec l'âge. Les carences apparaissent donc, menaçant l'intégrité de tous nos tissus de soutien et organes.

Pas assez de silicium, conséquences pour l'organisme

La principale conséquence de la diminution du silicium pour l'organisme pourrait se résumer en un mot : le vieillissement, avec toutes ses répercussions sur l'ensemble des tissus et organes : rides, sécheresse de la peau et des muqueuses, baisse de la production de collagène…

Les différentes sources et formes de silicium biodisponibles

L'alimentation

Le silicium étant présent dans l'enveloppe des céréales, légumineuses, champignons, fruits secs, légumes verts... il est plus que jamais impératif de consommer des aliments complets et bio On le retrouve également dans le cartilage des animaux, ce qui rend intéressante la consommation du bouillon d'os par exemple. Les eaux de source ou minérales sont un vecteur de silicium aux proportions inégales ; encore faut-il qu'elles ne soient pas conditionnées dans du plastique qui présente l'inconvénient d'amalgamer les minéraux en les transformant en complexes inassimilables ; ce qui n'arrangerait en rien la problématique de base qui est bel et bien de rendre le silicium utilisable par notre organisme.

Malgré sa présence dans une infinité d'aliments consommés couramment, la proportion apportée par l'alimentation est infime.

Les compléments alimentaires

S'il est possible de combler ses carences en certains nutriments par le seul apport alimentaire, la question du silicium est plus complexe. Il est donc recommandé d'avoir recours à la prise d'un complément alimentaire sous une forme hautement assimilable.

La prise de silicium, à l’instar de tout complément alimentaire ou produit naturel, est recommandée dans le cadre d’un mode de vie sain et d’une alimentation variée et équilibrée.