Comment éviter les vergetures pendant la grossesse ?

Plus d’une femme sur deux voit apparaitre des vergetures pendant sa grossesse. Toutes les femmes enceintes y pensent et beaucoup les redoutent. Heureusement, ce n’est pas une fatalité. Il est possible de les éviter, de les limiter, de les atténuer si toutefois elles apparaissent, et même de les traiter si elles sont trop gênantes pour vous. 

Qu’est-ce qu’une vergeture ?

Les vergetures sont assimilables à de petites cicatrices de la couche supérieure de la peau. Elles sont en général verticales, parallèles les unes aux autres. Elles mesurent entre quelques millimètres et plusieurs centimètres (jusqu’à 15 cm parfois) de long.

Les apparitions de vergetures se produisent quand la peau est trop vite étirée, à l’adolescence, au moment d’un pic de croissance, lors d’une prise de poids ou de masse musculaire ou encore, au moment de la grossesse. 

La peau est une structure élastique de par sa composition. Les fibres qui la composent ont une plus ou moins grande élasticité, notamment par les fibres de collagène. Si elles ne résistent pas, elles lâchent et forment des stries verticales blanches, en général légères ou roses/violettes qui sont plus épaisses.

D’un point de vue santé, les vergetures n’ont aucune incidence, elles ne posent, pour certaines personnes, qu’un problème esthétique.

Quelles sont les causes des vergetures durant la grossesse ?

Au cours de la grossesse, en particulier les deux derniers trimestres, la peau du ventre, des cuisses, des hanches ou des seins est tendue et étirée rapidement. 

En fonction de la composition de la peau, notamment de sa teneur naturelle en collagène et en fibres élastiques, la peau fera plus ou moins, voire pas du tout de vergetures.

Plusieurs autres paramètres entrent en jeu : 

La prise de poids de la future maman

Plus la prise de poids sera grande et rapide (en-deçà du poids qu’il est normal de prendre pendant la grossesse), plus votre peau sera sollicitée et risquera d’être tendue et de craquer. Une prise de poids progressive (on parle souvent d’une augmentation d’1 kilo à 1,5 kilos par mois sur 9 mois), permet de diminuer le risque d’apparition de vergetures. N’hésitez pas à consulter une diététicienne dès le début de votre grossesse si vous en ressentez le besoin.

Un changement hormonal 

Un changement hormonal peut influer sur l’élasticité de la peau et son hydratation et/ou provoquer une poussée de croissance. C’est bien souvent un surplus de production de cortisol qui lui-même entraîne un défaut de collagène qui est responsable de l'élasticité de la peau. Là encore, la peau est étirée trop rapidement et risque de créer des lignes de rupture : les vergetures. 

La nature de la grossesse

Une grossesse gémellaire étire forcément davantage la peau qu’une grossesse avec un seul bébé, la prise de poids et de volume du ventre étant supérieure à une grossesse classique, la peau du ventre sera plus sollicitée. En cas de grossesse multiple, multipliez les gestes de prévention tels que les massages du ventre avec des huiles.

Les gestes de prévention 

Plus la future maman agit tôt en mettant en place des gestes de prévention tels que cités au-dessus, plus les chances d’atténuer les marques sont grandes et moins les risques d’apparition de vergetures sont importants.

Est-ce que seule la grossesse provoque des vergetures ? 

Non. Les vergetures arrivent dans un grand nombre de moments de la vie et ne sont pas seulement réservées aux femmes. Les adolescents et les hommes aussi en ont. D’ailleurs l’adolescence est une des autres périodes de la vie ou les risques de vergetures sont grands. Si vous en avez rapidement et sans explications (grossesse, prise de poids ou de masse, pic de croissance), il peut s’agir d’un dérèglement hormonal et dans ce cas, mieux vaut consulter votre médecin traitant pour lui en parler.

Les conseils ci-dessous sont utilisables par tous, ado et hommes également.

Comment éviter les vergetures pendant la grossesse ?

Plus la peau est hydratée, riche en collagène et élastique, mieux elle résiste à l’étirement et donc ne craque pas ou peu.

L’idéal est de démarrer la prévention dès le tout début de la grossesse, inutile d’attendre que les premiers signes de vergetures arrivent. Certes, il y a un terrain naturel et toutes les femmes ne sont pas égales face aux vergetures, mais inutile d’attendre pour savoir de quel côté vous êtes.

Notre corps et nos émotions sont régulés par les hormones. Dans le cas de la prise de poids et de l’équilibre psychologique, les oestrogènes et la progestérone entrent en compte. 

Lorsque l’on est stressé, quelle que soit la cause, un déséquilibre estroprogestatif se produit à cause d’un surplus de cortisol. Ce déséquilibre, (excès d'oestrogènes et manque de progestérone), a plusieurs conséquences : 

  • fatigue
  • baisse de moral/mal être
  • diminution de la masse musculaire
  • prise de poids (en particulier autour de la ceinture abdominale)
  • cellulite

Agir contre le stress est un des moyens de prévention permettant de limiter le cortisol et donc ce déséquilibre hormonal.

Vous pouvez en parler à votre médecin, à un naturopathe ou un sophrologue. 

Vous pouvez pratiquer des activités pour vous ressourcer comme la marche en pleine conscience ou la cohérence cardiaque. De nombreuses applications gratuites proposent de vous initier à ces pratiques abordables par tous.

Il est aussi possible d’agir à travers l’alimentation : 

  • Certains aliments favorisent les xénoestrogènes, des substances qui imitent les oestrogènes dans le corps.

Privilégiez les produits issus de l’agriculture biologique, notamment les viandes et les produits laitiers. Ne chauffez plus vos aliments directement dans des contenants en plastique et éliminez les parabens de vos produits de beauté.

  • Inversement, privilégiez les apports en aliments qui accompagnent la régulation hormonale comme le radis noir, le romarin, les poissons gras ou les graines de lin qu’il faut toujours broyer avant de consommer sinon elles ne sont pas assimilées.

L’alimentation

Une alimentation équilibrée et riche en fruits et légumes agit sur deux points : la limitation du risque d’une prise de poids excessive (au delà de 12 kilos) et l’hydratation de votre peau, ainsi que les bons apports en vitamines A et E, zinc et notamment le cuivre, indispensable à l'élasticité de la peau et à la limitation de l’oxydation.

L’hydratation

Buvez au moins 2 litres d’eau par jour, le plus tôt possible durant votre grossesse. L’hydratation de la peau ne se fait pas que par l’extérieur, bien au contraire. S’hydrater de l’intérieur est essentiel. Vous pouvez aussi compléter cet apport par des fruits très riches en eau (melon, pastèque par exemple si vous êtes enceinte à la bonne saison), ou par des tisanes aux fruits. Attention cependant au taux de sucre de certaines boissons qui peuvent être de faux-amis.

Les huiles et crèmes de massage et d’hydratation

Que vous choisissiez une huile naturelle comme l’amande douce ou l’arnica ou bien une crème d’un laboratoire, l’important est dans le geste et dans l’hydratation.

Poursuivez votre lecture, cette partie est développée un peu plus loin dans l’article.

De légers gommages

Une fois par semaine, faites un léger gommage, en douceur, des zones que vous sentez vous tirailler. 

Vous pouvez fabriquer vous-même ce gommage très simple en mélangeant 3 cuillères à soupe de sucre en poudre (cristal) et 3 cuillères à soupe d’huile végétale de votre choix (amande douce, jojoba, avocat …). C’est prêt, vous n’avez plus qu’à massez 2 ou 3 minutes, à rincer puis à hydrater avec une huile ou crème de votre choix !

Prudence avec le soleil

Pendant la grossesse, c’est un conseil que vous entendrez beaucoup et à juste titre ! Entre le risque de développer un masque de grossesse et l’accentuation du risque de vergetures, le soleil pendant ces quelques mois n’est pas vraiment de votre côté.

Le risque en ce qui concerne les vergetures : il assèche un peu la peau et provoque de plus grandes marques car les zones de vergetures ne bronzent pas de la même façon que l'épiderme intact.

Où sont localisées les vergetures de femme enceinte ?

On retrouve les vergetures liées à la grossesse principalement sur trois zones : le ventre, les seins et les cuisses. Ce sont les trois zones qui sont (ou risquent d’être) étirées au cours de la grossesse.

Il arrive aussi, surtout en cas de prise de poids importante, de voir apparaître des vergetures au niveau des cuisses et des bras.

Celles sur le ventre sont vraiment les plus courantes au cours de la grossesse.

Quand apparaissent les vergetures durant la grossesse ?

Comme pour leur localisation ou le fait d’en avoir ou pas, il n’y a pas de moment unique pour toutes les femmes enceintes.

En général, les vergetures apparaissent au cours du troisième trimestre quand les seins ou le ventre sont très tendus, mais certaines femmes voient les premières vergetures se dessiner dès la fin du premier trimestre et certaines, plus chanceuses, jamais. 

Rien n’est figé, il est toujours possible, à tout moment, d'intervenir pour les limiter ou les stopper, même si vous en avez déjà quelques-unes.

On retrouve chez beaucoup de femmes enceintes un premier avertisseur : la peau des zones sujettes aux vergetures vous gratte (parce qu’elle tire et manque d’hydratation), c’est plus que jamais le bon moment pour agir et commencer à hydrater le plus possible votre peau. N’hésitez pas à masser avec une huile deux fois par jour minimum. Vous pouvez sans problème masser 3 ou 4 fois. Vous devriez déjà sentir un soulagement sur le tiraillement et l’envie de vous gratter, c’est bon signe.

Y a-t-il des femmes prédisposées à avoir des vergetures ?

Il y a une part de génétique oui. La composition de votre peau, notamment son niveau de collagène et d’hydratation dépendent d’une part de génétique. 

Vous pouvez demander aux femmes de votre famille si elles ont eu des vergetures et à quels endroits. Commencez par votre maman et vos sœurs. Mais ce ne sera pas une science exacte. C’est pour cela que même si votre famille ne semble pas sujette aux vergetures, il vaut mieux prévenir et hydrater surtout qu’en plus de la nature de votre peau, des paramètres tels que la prise de poids entrent en jeu.

Quelle huile pour éviter les vergetures de grossesse ?

Les huiles les plus recommandées sont celles d’amande douce, d’argan, de rose musquée, de macadamia ou l’huile d’avocat. Privilégiez les huiles biologiques pour éviter une exposition supplémentaire aux pesticides.

L’huile d’amande douce 

L’huile d’amande douce est riche en oméga 6 et 9 et forme sur votre peau une pellicule protectrice qui réduit la déshydratation de la couche supérieure de l’épiderme. Elle est très grasse et doit bien pénétrer votre peau pour être efficace, mais bien appliquée, elle est redoutable contre les vergetures et sans aucun risque pour vous ou votre bébé. Vous pourrez d’ailleurs utiliser cette même huile pour masser votre futur bébé.

L’huile d’argan

L’huile d’argan est très riche en vitamine E. Elle permet donc de gagner en élasticité cutanée. 

L’huile de rose musquée

L’huile de rose musquée est souvent utilisée sur les cicatrices, mais elle est aussi très bien en amont car sa richesse en caroténoïde en fait un bon allié contre le vieillissement cutanée. Quelques gouttes dans une crème de jour est un atout pour le visage.

L’huile de macadamia

Elle est idéale pour la tonicité de la peau et pour la nourrir. Elle a le grand avantage de ne pas laisser la peau grasse.

L’huile d’avocat

Cette huile est très riche en acide oléique qui participe à la régénération de la peau.  

Les synergies d’huiles végétales

Chaque huile ayant des propriétés indéniables, il est difficile de faire un choix, c’est pourquoi il est préférable de toujours proposer des synergies aux femmes en consultation.

Une synergie est un mélange d’huiles (végétales ou essentielles) ayant chacune des propriétés qui agissent ensemble pour une plus grande efficacité.

Rien de très compliqué et pas besoin d’être alchimiste pour réaliser une synergie. Pas besoin de matériel non plus, une balance de cuisine ou un verre gradué suffisent.

Synergie amande douce et rose musquée

Un mélange composé de 80% d'huile d’amande douce et 20% d’huile de rose musquée sera très adapté pour nourrir et hydrater tout au long de la grossesse.

Synergie huile de macadamia et rose musquée

Un mélange composé de 80% d'huile de macadamia et 20% d’huile de rose musquée aura des propriétés similaires à la précédente mais elle a l’avantage de vous permettre de vous habiller immédiatement après car elle ne laisse pas de gras sur la peau. Pratique le matin quand on est pressé.

Massez votre ventre matin et soir avec quelques gouttes de cette préparation. Le massage est tout aussi important que l’huile. Il faut la faire vraiment pénétrer, cela prend 3 à 5 minutes.

Est-ce que les vergetures disparaissent après la grossesse ?

Lorsqu’elles sont fines et claires

Les plus légères, les fines blanches vont vraiment s'atténuer et être quasi invisibles. Juste après l’accouchement, continuez de masser régulièrement avec les huiles végétales, cela raffermira doucement votre peau tout en continuant de lui apporter l’hydratation dont elle a besoin pour bien cicatriser.

Lorsqu’elles sont rouges ou violettes plus épaisses

Les vergetures les plus larges, les violacées et celles qui sont plus profondément installées ne disparaîtront pas complètement. 

Elles aussi vont diminuer, en particulier si vous les hydratez, mais elles seront toujours visibles sans une intervention par un dermatologue.

Comment enlever les vergetures de grossesse ?

Les traitements dermatologiques

Certaines vergetures, en particulier sur le ventre, sont mal vécues par les femmes, il est possible d’agir médicalement dessus. Votre dermatologue saura vous renseigner à ce sujet et vous proposera peut être une des solutions suivantes : 

  • Vous faire tatouer et recolorer les vergetures pour qu’elles soient invisibles 
  • Un traitement à base de LED (technologie à base de lumière)
  • Un traitement à la vitamine A, souvent, des crèmes à appliquer sur la zone concernée.

Une alimentation variée et équilibrée, le plus biologique possible, une prise de poids régulière, lente et en douceur, la gestion de vos émotions et du stress, et des massages quotidiens avec des huiles de qualité vont vous aider à garder une peau du ventre, des seins et des cuisses, la moins marquée possible. 

 

Solange Lecoeur

Praticienne en Naturopathie & Aromathérapie