Réactions allergiques

Anti-allergiques naturels - solutions naturelles

Cette catégorie Allergies vous propose une sélection de compléments alimentaires destinés à vous accompagner naturellement. Besoin d‘un conseil ? Prenez contact auprès d’un praticien pour un suivi personnalisé, afin de vous permettre de travailler sur votre terrain et de choisir les produits, ainsi que les dosages les plus adaptés à votre situation.

par page
    • Réactions allergiques
    Allerg'aroma Bio

    Allerg'aroma

    40 capsules
    Prix public : 13,00 €
    Prix membre : 10,40 €
    • Réactions allergiques
    Gem-All Bio

    Gem-All

    50 ml
    Prix public : 27,95 €
    Prix membre : 22,00 €
    • Réactions allergiques
    Quercétine

    Quercétine

    90 gélules
    Prix public : 36,00 €
    Prix membre : 28,80 €
    • Réactions allergiques
    Immunea - Oeuf de caille

    Immunea - oeuf de caille

    90 gélules
    Prix public : 24,50 €
    Prix membre : 19,60 €
    • Peau
    Huile essentielle Hélichryse Italienne Bio

    Huile essentielle Hélichryse Italienne

    1 ml
    Prix public : 15,00 €
    Prix membre : 12,00 €
    • Réactions allergiques
    Yu Ping Feng Pian

    Yu Ping Feng Pian

    100 gélules
    Prix public : 26,00 €
    Prix membre : 20,50 €
    • Réactions allergiques
    Eau de Mer Hypertonique

    Eau de Mer Hypertonique

    30 ampoules
    Prix public : 61,70 €
    Prix membre : 49,00 €
    • Maux de l'hiver & Froid
    Mu-plex - ex Mucolyplex

    Mu-plex - ex Mucolyplex

    12 ml
    Prix public : 49,00 €
    Prix membre : 39,20 €
    • Minéraux
    Plasma Marin - Hypertonique - Eau de Quinton

    Plasma Marin - Hypertonique

    30 ampoules de 10 ml
    Prix public : 20,50 €
    Prix membre : 16,40 €
    • Prostate
    Huile de Haarlem

    Huile de Haarlem

    60 capsules
    Prix public : 22,50 €
    Prix membre : 18,00 €
    • Cartilages & Os & Muscles
    MSM Soufre

    MSM Soufre

    250 g
    Prix public : 22,90 €
    Prix membre : 17,90 €
    • Peau
    Sélongénine® Gel cutané

    Sélongénine® Gel

    30 ml
    Prix public : 15,50 €
    Prix membre : 12,40 €
    • Antioxydants
    Soleil Bleu Phycocyanine

    Soleil Bleu Phycocyanine

    21 ampoules
    Prix public : 31,00 €
    Prix membre : 24,80 €
    • Foie & Vésicule Biliaire
    Desmodium Bio

    Desmodium

    120 gélules
    Prix public : 16,80 €
    Prix membre : 13,40 €
    Produit non disponible
    • Défenses immunitaires
    Moducare C

    Moducare C

    90 gélules
    Prix public : 40,00 €
    Prix membre : 32,00 €
    • Oméga 3
    NourSea Calanus® - Huile

    NourSea Calanus®

    60 capsules
    Prix public : 29,95 €
    Prix membre : 23,90 €

Qu’est-ce qu’une allergie ?

Même si elle est connue depuis le Vème siècle, l’allergie est une pathologie de plus en plus commune de nos jours, notamment les affections saisonnières.

Mais pourquoi notre corps agit-il de cette manière ? Le rôle du système immunitaire est de nous défendre contre les agressions. Il lutte contre les ennemis extérieurs comme les microbes, bactéries ou virus. Il peut arriver qu’il se mette à réagir contre des substances étrangères qui sont en temps normal inoffensives comme la poussière ou le pollen. Le corps va mettre en place une réponse immunitaire qui sera humorale avec une production d’anticorps spécifiques de l’allergie que sont les IgE ou Immunoglobulines E, et cellulaire avec la production de lymphocytes T, des globules blancs spécialisés.

Si la personne n’est pas en contact avec l’allergène, il n’y a aucune réaction, toutefois, lorsqu’elle est en contact avec, par ingestion, inhalation ou seulement par contact cutané, le corps déclenche une réaction de rejet face à l’allergène. Ces réactions peuvent se déclencher à tout âge, et touchent plusieurs organes :

  • les poumons sous forme de bronchites allergiques ou d’asthme : des toux régulières, notamment la nuit ou à l’effort
  • les yeux avec des conjonctivites : ils sont rouges et sont irrités
  • le nez avec la rhinite allergique ou le rhume des foins : une congestion nasale, un nez qui coule clair ou qui est souvent bouché, des éternuements, des sinus souvent pris et douloureux, pris de mucus…
  • la bouche avec un œdème de Quincke
  • la peau avec de l’eczéma ou de l’urticaire : des plaques rouges qui grattent et qui démangent sur le corps et le visage, des irritations…
  • le système digestif avec des problèmes récurrents comme une perturbation du transit (diarrhée, constipation), remontées acides…
  • les vaisseaux sanguins et le coeur

Il existe différents types d’allergies :

  • les allergies alimentaires, souvent réveillées par les arachides, les oeufs, le poisson…etc.
  • les allergies respiratoires, lorsque l’on est en contact avec le bouleau, des pollens, des graminées, des animaux (chien, chat, rongeurs, chevaux…), des acariens, des plastiques, de la moisissure…etc.
  • les allergies de contact avec la peau, souvent liées à des produits cosmétiques ou d’entretien ménager.
  • les allergies médicamenteuses aux antibiotiques par exemple
  • les allergies en lien au travail pour les personnes en contact régulier avec le ciment, le latex ou encore la farine.

L’allergie n’est pas une pathologie à prendre à la légère. Elle peux causer l'anaphylaxie ou choc anaphylactique, qui est une urgence médicale grave souvent causée par des allergies alimentaires, médicamenteuses, ou par des piqûres de guêpes ou d’abeille.

Les deux affections allergiques les plus courantes sont l’asthme et la rhinite allergique.

L’asthme

L’asthme allergique se caractérise par un spasme des bronches du à différentes allergies, notamment :

  • aux acariens, surtout présent entre septembre et avril
  • au pollen, présent pendant la période de pollinisation, soit de février jusqu’en octobre en France

La rhinite allergique

La rhinite allergique touche plus de 400 millions de personne selon l’OMS. Cette allergie saisonnière arrive toujours au même moment de l'année et s’installe en deux temps :

  • La phase de sensibilisation : le système immunitaire rencontre à tort l’allergène et les cellules immunocompétentes le reconnaissent
  • La manifestation allergique : le système immunitaire produit des anticorps et libère des substances irritantes, les histamines.

Cette pathologie a de nombreux symptômes (nez qui coule (hydrorrhées) et nez qui pique, larmoiements rougeurs des yeux, obstructions des voies nasales, éternuements, maux de tête, fatigue allant jusqu’à perturber le sommeil…) très gênants au quotidien. La qualité de la vie et les activités quotidiennes qu’elles soient personnelles ou professionnelles sont touchées.

Différentes origines sont possibles, déjà, la génétique, ainsi que la cause environnementale. En effet, la pollution atmosphérique avec les particules de diesel développe les allergies respiratoires. De même, le lien entre le microbiote intestinal et les allergies est bien réel. 80% de notre système immunitaire vit dans notre ventre. Ainsi, un déséquilibre de la flore intestinale va perturber le mécanisme de protection en réactivant les anticorps.

La dysbiose intestinale est quant à elle favorisée par un excès de sucre industriel, des intolérances alimentaires aux produits laitiers de vaches notamment. N’oublions pas le stress qui augmente sa sensibilité via l’augmentation du cortisol qui favorise le développement d’un terrain allergique car cet excès déséquilibre, le thymus et la rate, deux glandes importantes dans l’équilibre du système immunitaire. Une bonne hygiène de vie est alors essentielle.

Comment prévenir les allergies ?

Le printemps est la période idéale pour désengorger le foie et faire une petite detoxication avec des plantes dépuratives afin d’alléger l’organisme pour le préparer aux éléments extérieurs qui vont potentiellement le perturber. Le but sera alors de renforcer le système immunitaire, renforcer les défenses, naturellement.

Afin de réguler l’inflammation due aux allergies, il est important de veiller à avoir une bonne alimentation. Une alimentation saine, riche en enzymes, en vitamines et en minéraux va aider le corps à combattre la rhinite allergique.

Faites la part belle aux fruits et légumes de saison qui vous apporteront des vitamines et minéraux. Ainsi qu’aux légumineuses riches en fibres et en nutriments, et privilégiez les céréales entières comme le quinoa, le sarrasin, et le millet.

Les acides gras sont également essentiels, car souvent faibles chez les personnes allergiques, étant les précurseurs des prostaglandines qui vont inhiber l’inflammation. Ajoutez donc de bons gras comme l’huile d’olive, des graines oléagineuses (noix, amandes, noisettes, graine de sésame, de lin, de tournesol…), des oméga 3, anti-inflammatoires naturels, avec de préférence une consommation régulière d’huile première pression à froid (colza, noix, cameline, chanvre, lin etc..) et de petits poissons gras (sardines, maquereaux, anchois…) qui vont avoir un effet protecteur sur votre organisme en préservant les membranes cellulaires et en diminuant la fabrication des messagers de l’allergie.

Par contre, limitez les apports de sucres industriels, de produits laitiers de vache, souvent à l’origine de troubles immunitaires chroniques et attention aux fruits à coque (grains, arachides), au soja, ou encore au gluten, sources alimentaires n’étant pas bien tolérées par l’organisme.

Certains minéraux seront également des atouts contre l’hypersensibilité des cellules face aux agressions extérieures, comme le magnésium. Ce dernier soutiendra également le mental, qui peut être mis à mal avec un stress trop présent. N’hésitez pas à faire des exercices de respiration, de méditation ou de sophrologie.

Attention également à la carence en vitamine D, présente dans l'huile de foie de morue, qui peut agir sur le dysfonctionnement immunitaire et ainsi diminuer la capacité respiratoire. Mais aussi la vitamine C, la bromélaïne et la quercetine, qui sont des anti-histaminiques naturels. Cette dernière naturellement présente dans le plantain, le romarin ou l’oignon, stoppe le déclenchement de l’histamine et donc les réponses du corps face aux divers allergènes.

D’autres plantes sont également utiles comme le cassis, la nigelle qui a un effet immuno-modulateur, les œufs de caille qui est un inhibiteur de la trypsine humaine, et l’huile de Perilla. De même le pollen entomophile, celui récolté par les abeilles n’est pas allergisant, contrairement à l’anémophile, véhiculé par le vent. Attention toutefois aux autres produits de la ruche comme la gelée royale et la propolis qui peuvent entrainer des réactions allergiques pour les personnes atteintes d’asthme ou d’allergie au pollen.

Un rééquilibrage de la flore intestinale est également à envisager avec l’apport de probiotiques comme des aliments lactofermentés.

Veillez également à avoir une activité physique régulière pour favoriser une bonne oxygénation du sang et stimuler les émonctoires afin de nettoyer les déchets accumulés.