Chlorella

Compléments alimentaires Chlorella

Il existe dans la nature des trésors de bienfaits, que l'on pourrait nommer « panacées ». C'est sans aucun doute le cas des micro-algues. Leurs vertus sont connues depuis toujours en Asie mais ce n'est que très récemment qu'elles apparaissent dans nos sociétés dites civilisées. Considérée comme un aliment d'intérêt national au Japon, la chlorella, aux multiples propriétés, est apparue il y a quelques années seulement en Europe. Elle est aujourd'hui très souvent préconisée et consommée pour sa richesse nutritionnelle exceptionnelle, devenant un élément presque incontournable de la nutrition et de la santé naturelle.

par page
    • Chlorella
    60, 100, 200
    Chlorella Bio

    Chlorella

    200 comprimés
    Prix public : 24,50 €
    Prix membre : 19,60 €

Qu'est-ce que la chlorella

La chlorella, connue également sous le nom de « chlorelle », est une micro-algue unicellulaire d'eau douce de couleur verte apparue sur Terre depuis près de 2 milliards d'années. Elle a traversé toutes les éres, résisté aux vicissitudes, affronté les catastrophes naturelles et les bouleversements climatiques sans jamais disparaître. C'est certainement ce qui explique ses nombreuses vertus et ses qualités extraordinaires. Cet immortel trésor se développe à l'état sauvage dans les lacs partout sur la planète. Il existe plusieurs espèces de chlorellas ; parmi elles c'est la Chlorella Vulgaris qui suscite l'intérêt pour ses propriétés nutritionnelles exceptionnelles.

C'est en 1890 qu'elle est découverte et étudiée par Martin Beyerink, biologiste hollandais. C'est à lui que l'on doit le nom de « chlorella vulgaris », du grec « chloros » qui signifie « vert ». N'étant détectable qu'au microscope, il y ajoute le suffixe latin « ella » signifiant « petit ». Ce n'est que récemment que les producteurs et laboratoires s'y intéressent en Europe. Aujourd'hui les vertus de la chlorella ne se démentent pas et les adeptes de la consommation de cette algue se multiplient.

Richesse nutritionnelle de la Chlorella Vulgaris

La chlorella comporte plus de 50% de protéines digestibles (19 acides aminés différents dont les 8 essentiels), 20% de fibres de cellulose, 10 à 13% de graisses essentielles dont 80% d'oméga-3. Cette micro-algue est également le végétal qui contient le plus de lutéine et de chlorophylle.

Sa composition exceptionnelle en fait un super aliment et une formidable source de nutriments. Parmi eux, nous retiendrons les valeurs suivantes :

Valeurs nutritionnelles pour 100 grammes de Chlorella Vulgaris :

  • Fer : 75 à 200 mg
  • Potassium : 1400 à 2000 mg
  • Zinc : 5 à 14 mg
  • Magnésium : 300 à 350 mg
  • Calcium : 225 à 370 mg
  • Vitamine B6 : 0,1 à 1,1 mg
  • Vitamine B9 : 0,18 à 0,35 mg
  • Vitamine B12 : 0,1 à ,02 mg
  • Vitamine C : 10 à 30 mg
  • Vitamine E : 5 à 10 mg
  • Lutéine : 150 à 200 mg
  • Chlorophylle : 2,5 à 5 g

Particularités de la chlorella

Outre sa richesse nutritionnelle et son statut de super-aliment, la chlorella a des particularités qui font d'elle un aliment unique et hors du commun :

Le CGF (Chlorella Growth Factor)

La chlorella renferme un facteur de croissance dans son noyau cellulaire qu'elle est la seule à posséder : le CGF.

La composition du CGF n'est pas précisément connue mais on sait qu'il comprend de nombreux éléments, vitamines, glycoprotéines, enzymes, minéraux … et une grande richesse en acides nucléiques (ADN, ARN). Le CGF favorise la régénération cellulaire, l'augmentation des macrophages, lymphocytes T, interférons, et optimise le travail de reconnaissance du système immunitaire de l'intestin.

La Sporopollénine

La sporopollénine est un principe actif responsable de la détoxication que la chlorella est seule à posséder. Grâce à lui, la chlorella est capable d'absorber et de fixer les substances toxiques de manière définitive.

La chlorelline

La chlorelline est un principe actif qui favorise le développement des bactéries acido-lactiques (probiotiques) tout en s'attaquant aux agents pathogènes.

La culture de la Chlorella

La chlorella se développe naturellement dans des lacs et bassins d'eau douce, mais celle que l'on trouve sur le marché provient de la culture. Afin qu'elle soit consommable sans risques, elle doit se développer dans un milieu totalement exempt de toutes formes de pollution, ce qui implique une attention particulière et de nombreux contrôles. Même si cela va de soi pour tout végétal consommable, cette précaution prend une dimension particulière pour le cas de cette micro-algue qui a la particularité d'absorber et de fixer les matières toxiques et les agents pathogènes à une vitesse extraordinaire. Cette action dépolluante est d’ailleurs une qualité et un réel atout lorsqu'on l'emploie à cette fin. Mais si elle est chargée et polluée, elle deviendra impropre à la consommation pour l'homme et perdra tous ses bienfaits. Une vigilance sans failles est donc nécessaire. Les lieux de culture devront être rigoureusement sélectionnés pour leur innocuité et régulièrement contrôlés.

Pour se développer, la chlorella a besoin de la lumière du soleil et de conditions climatiques adaptées à son développement. Après une première division cellulaire qui s’opère dans des flacons, elle sera transférée dans des bassins enrichis d'éléments nutritifs où elle se développera pendant huit à dix jours. Elle subira ensuite différents transvasements avant d'être transformée en poudre. Cette poudre sera la base des différentes formes sous laquelle se présente la chlorella. De nombreux contrôles s'effectuent tout au long du processus jusqu'à la récolte.

Comment consommer la chlorella ?

La chlorella peut s'intégrer à l'alimentation et peut également être prise en supplémentation. Étant donnée sa richesse exceptionnelle en nutriments et sa haute teneur en protéines, comme la spiruline, elle est  un aliment privilégié des végétariens et végans, ainsi que de toutes les personnes carencées, de l'enfant à la personne âgée.

Elle présente également un grand intérêt auprès de nos amies les bêtes qui peuvent la consommer sans danger.

Cuisiner avec de la chlorella :

Il n'est pas rare de trouver sur le marché des préparations à base de chlorella. Elle peut être utilisée pour enrichir un plat, une vinaigrette ; elle donnera sa belle couleur verte à un gâteau ou à des galettes ; elle viendra enrichir et oxygéner une soupe, un houmous, un jus ou un smoothie …

Tout est possible en la matière, et c'est sous forme de poudre qu'elle sera alors utilisée dans ce contexte.

Les compléments alimentaires : les différentes formes galéniques

Toutes les formes galéniques existent avec la chlorella, ce qui facilite la complémentation. Comprimés, gélules, poudre, ampoules... Tout est possible. Chacun trouvera la forme et le mode de prise qui lui convient et adaptera sa complémentation à ses besoins. Pour les enfants on privilégiera la poudre à incorporer dans un petit déjeuner par exemple, certains préféreront croquer des comprimés ou avaler des gélules... Il y en a pour tous les goûts ! Il conviendra, comme tout produit susceptible d'entraîner une détoxication, de débuter la cure au plus petit dosage et d'augmenter progressivement la quantité journalière jusqu'au dosage maximum souhaité.

Dans tous les cas, et quel que soit l'usage choisi, la chlorella doit absolument être bio et cultivée dans des endroits garantissant une qualité irréprochable du sol et de l'eau. Pour cela il est important de veiller à la présence de labels garantissant sa qualité et son innocuité.

Il est possible d'associer la prise de la chlorella avec la spiruline ou la klamath.

Un entretien avec un naturopathe vous permettra d'adapter au mieux la prise de chlorella à vos besoins et attentes dans le cadre d'une alimentation équilibrée et d’une hygiène de vie adaptée à votre terrain.