Absinthe

Artemisia absinthium L. égalememt nommée Grande absinthe, Herbe sainte, Absinthe suisse, Armoise amère, Herbe aux vers, ... de la famille des Astéracées (Asteraceae)

 

En Anglais : Absinth, Wormwood, ...

Partie(s) utilisée(s) : Les feuilles. Les sommités fleuries, à l'odeur âcre et aromatique, et à la saveur très amère.

Constituant(s) connu(s) :

  • -Lactones sesquiterpéniques : absinthine, isoabsinthine, arténolide (lactones sesquiterpéniques dimères) et artanolide, désacétylglobicine (lactones sesquiterpéniques monomères), ...
  • HE (0,2 à 1,5%) à terpènes : ß-thujone et nombreux mono et sesquiterpènes (chamazulène), ...
  • Flavonoïdes
  • Acides-phénols : acides caféique, ...

Origine du nom : Le nom "artemisia" vient de la déesse Artémis, qui lui donna son nom en reconnaissance des bienfaits qu'elle procure aux humains. Le nom "absinthium" signifie "non sucré" en raison de l'extrême amertume de la plante.

Tous les produits à base d'absinthe

par page
    • Défenses immunitaires
    Vinaigre des 4 Voleurs Bio

    Vinaigre des 4 Voleurs

    500 ml
    Prix public : 18,60 €
    Prix membre : 14,90 €

Description botanique de la plante

L'Absinthe est une sous-arbrisseau vivace, pouvant atteindre les 1 m de hauteur.

  • Sa tige est dressée et rameuse.
  • Ses feuilles sont alternes, aromatiques et pubescentes sur les deux faces (aspect soyeux). Les feuilles supérieures peuvent être entières et linéraires.
  • Les inflorescences sont en grappes ramifiées de petits capitules jaunes, globuleux, composés de fleurs tubuleuses.
  • Ses fruits sont des akènes très petits et sans aigrette.

Son habitat et ses origines

L'Absinthe est répandue dans les savanes d'Asie et d'Europe. Elle est également commune en Afrique du Nord et en Amérique, mais aussi en France. On la retrouve particulièrement dans les Alpes, où elle pousse jusqu'à 2000 m d'altitude.

Historique et vertus traditionnelles

L'usage de l'Absinthe pour ses vertus est décrit dans le papyrus d'Ebers, datant de l'Égypte ancienne.
Dans l'Antiquité grecque et romaine, elle était également couramment employée pour ses propriétés.
On retrouve des usages de l'absinthe au Moyen-Âge, ainsi qu'au cours du XVIIe siècle.

Précautions d'emploi

  • Peut engendrer des céphalées chez les personnes sensibles aux amers.
  • A éviter en cas d'ulcère duodénal ou d'estomac.
  • Éviter les trop fortes doses : nausées, vomissements.
  • HE convulsivante : la thujone accentue les effets de l'alcool et est toxique à haute dose.