Ballote

Ballota nigra L. ou Ballota foetida Lamk. également nommé Ballote noire, Ballote fétide, Ballote puante, Marrube noir, Marrube puant, Marrube fétide, ... de la famille des Lamiacées (Lamiaceae)

 

En Anglais : Black Horehound, ...

Partie(s) utilisée(s) : Les sommités fleuries.

Constituant(s) connu(s) :

  • Hétérosides phénylpropaniques : verbascoside (actéoside), forythoside B, arénarioside, ballotétroside, ...
  • Flavonoïdes : lutéolol, lutéolol-7-lactate, apigénol, vitexine, ...
  • Lactones diterpéniques : labdane, marribiine, ballotinone, balloténol, ...
  • Huile essentielle : elle renferme des terpènes et des sesquiterpènes (α-pinène, β-pinène, sabinène, germacrène-D, ...)

Origine du nom : Du mot grec "ballô", qui signifie "à jeter" ou "je repousse", en raison de son odeur désagréable (d'après Gaston Bonnier : plantes utiles et nuisibles).

Tous les produits à base de ballote

par page
    • Sommeil
    Ballote Bio

    Ballote

    40 ampoules
    Prix public : 26,90 €
    Prix membre : 20,90 €

Description botanique de la plante

La Ballote est une plante herbacée vivace, mesurant de 30 à 80 cm. La plante dégage une forte odeur de moisi quand on la froisse.

  • Sa tige est rameuse, quadrangulaire, plus ou moins pubescente.
  • Ses feuilles sont entières, vert-grisâtre, pétiolées, molles, ovales, grossièrement crénelées dentées, tronquées ou arrondies à la base, pubescentes sur les deux faces.
  • Les inflorescences se présentent en faux verticilles de fleurs groupées, à l'aisselle d'une feuille.
  • Ses fleurs sont lilas-rougeâtre, poilues, hermaphrodites et possèdent un calice gamosépale à dents lancéolées.
  • Son fruit est un tétrakène.

Son habitat et ses origines

La Ballote est commune dans les lieux incultes, les décombres, les bords des routes et les terrains riches en nitrates. On la trouve dans tous les pays de l'Europe, mais aussi en Asie occidentale, en Afrique du Nord et dans l'est des USA.

Historique et vertus traditionnelles

La Ballote est utilisée depuis l'Antiquité pour ses vertus. Dioscoride, au 1 er siècle de notre ère, l'utilisait les feuilles de la Ballote mélangées à du miel.
Au XVII ème siècle, le naturaliste anglais John Ray conseillait la décoction de marrube noir, puis se fut au tour du médecin hollandais Boerhaabe au XVIII ème siècle.
Assez peu utilisée à cause de son mauvais goût, elle fût redécouverte par le Dr Leclerc en 1919.

Propriété(s)

Allégations liées au produit Ballote Oxyphyteau

Conditions d’utilisation Ballotte ou Marrube noire (Ballota nigra)

Condition ID2779 : Partie : Sommité fleurie ; DJR : en association : 20 mg
OU
Fleur et tige
6x130 mg/jour

Allégations autorisées Ballotte ou Marrube noire (Ballota nigra)

ID2779 : Réduit la nervosité des adultes et des enfants, notamment en cas de troubles du sommeil.

Précautions d'emploi

Ne pas utiliser chez la femme enceinte.