Caféier

Coffea sp. L. de la famille des Rubiacées (Rubiaceae)

 

En Anglais : Coffee

Partie(s) utilisée(s) : Graines vertes séchées, privées de leur tégument. Dures et dépourvues d'odeur.

Constituant(s) connu(s) :

  • Polysaccharides (50%)
  • Protéines (10 à 12%)
  • Lipides (10 à 18%)
  • Diterpènes (alcools) : cafestol, kahweol à l'état libre ou sous formes d'esters d'acides gras
  • Acides-Phénols (5%) : acide quinique, acide caféique et acide chlorogénique
  • Alcaloïde (base purique) : caféine (1 à 3% suivant l'espèce)

Origine du nom : De l'arabe "qahwa", puis du turc "kahvé", puis de l'italien "Caffé". Le mot "Café" apparaît en France au XVIIe siècle et désigne à la fois la graine de Caféier, la boisson obtenue par infusion des graines torrefiées et le lieu public où l'on peut le déguster.

Tous les produits à base de caféier

par page
    • Minceur
    Gel Minceur Bio

    Gel Minceur

    150 ml
    Prix public : 12,10 €
    Prix membre : 9,60 €
  1. Mincifacil Bio

    Mincifacil

    500 ml
    Prix public : 21,90 €
    Prix membre : 17,60 €

Description botanique de la plante

Le Caféier est un petit arbre.

  • Ses feuilles sont entières à pétioles courts, coriaces, persistantes, opposées et luisantes. Elles mesurent environ 10 cm de long.
  • Ses fleurs sont blanches et odorantes, regroupées en verticilles à l'aisselle des feuilles.
  • Ses fruits sont des drupes vertes, devenant rouges à maturité et renfermant deux graines plan-convexesaccolées par leur face plane. Ces graines sont torréfiées pour donner le café.

Son habitat et ses origines

Deux espèces de Caféier sont utilisées : Coffea arabica et Coffea canephora.

  • C. arabica est originaire d'Éthiopie. Cultivé au départ par les Arabes, son emploi s'est répandu dans tout le monde islamique. Il a été introduit en Europe par les Vénitions en 1615. Il fut ensuite cultivé aux Antilles, au Brésil, en Inde et Ceylan.
  • C. canephora (robusta) est originaire d'Afrique tropicale.

Historique et vertus traditionnelles

La café est cité dès le IXe siècle dans certains écrits médicaux et est repris par Avicenne au XIe siècle dans le Canon de la Médecine.
Outre le fait que cette boisson tonique est utile pour prolonger les priéres nocturnes, les musulmans le considèrent également comme une plante médicinale.
Au Xe siècle dans les contes des Mille et une Nuit, la légende raconte qu'un jeune berger yéménite s'étonne de l'état d'excitation de ses chèvres qui avaient brouté les baies rouges de l'arbuste. L'ayant goûté et constaté les effets toniques sur lui-même, il annonce sa découverte à des prieurs de la communauté des soufis qui ont l'idée d'un faire une décoction pour éviter de s'assoupir pendant la prière. Ils appellent cette boisson "Khawa", qui signifie "ce qui ravit et incite à l'envol", en souvenir du roi persan Kavus Kai qui s'est envolé dans les cieux sur un char ailé.

Précautions d'emploi

  • En excès, le café peut s'avérer néfaste par la nervosité et le rythme cardiaque accéléré .
  • A éviter pendant la grossesse et l'allaitement.