Lierre terrestre

Glechoma hederacea L. également nommé Gléchome, Gléchome faux-lierre, Rondelette, Rondette, Rondote, Courroie de St Jean, Herbe de St Jean, Couronne de terre, Terrette, Drienne, Lierret, Asérole, Herbe du bonhomme,... de la famille des Lamiacées (Lamiaceae)

 

En Anglais : Ground ivy

Partie(s) utilisée(s) : Les parties aériennes, à saveur amère.

Constituant(s) connu(s) :

  • Diterpènes : présence de marrubiine
  • Sesquiterpènes : glechomafuranne, glechomanolide, ...
  • Triterpènes et Stéroïdes : béta-sitostérol, acide ursolique, ...
  • Flavonoïdes : cosmioside, hypéroside, cynaroside, ...
  • HE : cétones et sesquiterpènes
  • Acides-Phénols : acide rosmarinique
  • Lignanes
  • Alcaloïdes
  • Lectines
  • Sels de potassium

Origine du nom : Le mot grec "glêkhôn" désignait la menthe pouillot (attribué par Linné à cette plante) et "hederacea" vient de "hedera", le lierre grimpant.

Tous les produits à base de lierre terrestre

par page
    • Nez & Gorge & Oreilles
    TUX 3 Bio

    TUX 3

    120 gélules
    Prix public : 17,00 €
    Prix membre : 13,60 €

Description botanique de la plante

Le Lierre terrestre est une petite plante herbacée vivace.

  • Ses tiges sont couchées et rampantes, s'enracinant aux noeuds et émettant des tiges florifères dressées, de 5 à 30 cm.
  • Ses feuilles sont petites, opposées, pétiolées, presque rondes et en coeur à la base.
  • Ses fleurs sont violacées et de 1,5 à 2,5 cm. Elles sont en glomérules de 2 ou 3 fleurs tournées du même côté, à l'aisselle des feuilles. On peut y voir 4 étamines, 2 grandes et 2 petites.
  • Ses fruits sont des tétrakènes.

Son habitat et ses origines

Le Lierre terrestre est très répandu dans les sous-bois et les lieux ombragés.

Historique et vertus traditionnelles

Probablement inconnu dans l'Antiquité, il a tout de même été utilisé plus tard en Grèce pour ses propriétés. Certaines des vertus du Lierre terrestre sont vantées au XVIe siècle, mais c'est réellement au XVIIe siècle qu'elles sont reconnues.

Précautions d'emploi

Aucune connue, mais l'usage prolongé peut provoquer des diarrhées.