Muscadier

Myristica fragans Houtt. également nommé Muscade ders Moluques de la famille des Myristicacées (Myristicaceae)

 

En Anglais : Nutmeg, Myristica, ...

Partie(s) utilisée(s) : La graine.

Constituant(s) connu(s) :

  • Saponosides triterpéniques et phytostérols
  • Lignanes : fragransines et néolignanes (fragransols, myristicanol)
  • Essence aromatique (5 à 15%), majoritairement composée de monoterpènes (80%; sabinène, α- et β- pinènes, limonène) et des éthers (myristicine, élémicine, safrol) et un phénol (eugénol)
  • Huile grasse, avec surtout trimyristine

Origine du nom : Son nom "Muscade" vient de l'ancien Occitant "Muscada", qui signifie "Musqué". En grec, "muristikos" signifie "parfumé".

Tous les produits à base de muscadier

par page
    • Défenses immunitaires
    Vinaigre des 4 Voleurs Bio

    Vinaigre des 4 Voleurs

    500 ml
    Prix public : 18,60 €
    Prix membre : 14,90 €
    • Cholestérol
    CholestCure

    CholestCure

    60 gélules
    Prix public : 65,00 €
    Prix membre : 52,00 €

Description botanique de la plante

Le Muscadier est une arbre dioïque, pouvant atteindre 12 m de haut et vivre jusqu'à 100 ans.

  • Les feuilles sont persistantes, allongées et munies d'un court pétiole.
  • Les fleurs sont petites, blanchâtres et odorantes. Les mâles et les femelles se trouvent sur des pieds séparés.
  • Le fruit est une capsule ovoïde qui comprend un péricarpe jaune, épais et charnu, entourant une graine brune, entourée d'un arille formant un réseau de filaments rouge vif, le macis. L'amande, l'albumen de la graine est la noix muscade ou noix de muscade.

Son habitat et ses origines

Le Muscadier est originaire des îles de Banda, dans l'archipel indonésien des Moluques. Il est cultivé dans la plupart des pays tropicaux, en particulier en Indonésie, au Sri Lanka et aux Antilles.

Historique et vertus traditionnelles

La noix de muscade connut une renommée à nulle autre pareille.
Au XVIème siècle, les esclaves sur les bateaux marchands voguant vers l'Europe consommaient de la noix de muscade pour mieux supporter les dures conditions.
À la Renaissance, sous l'impulsion du médecin français Jean Fernel qui considérait la noix de muscade comme un puissant stimulant des sens et de l'esprit, les apothicaires s'en emparèrent si bien qu'au XVIIIème siècle, elle entrait dans la formulation de 24 préparations citées au Codex de 1758.
Simon Pauli lui consacra 876 pages de son livre, afin d'énumérer toutes ses vertus.
À la même époque, J.F. Cartheuser découvrait et étudiait son huile essentielle. Il établit ses propriétés.
Le macis était lui aussi utilisé et entrait dans la composition du "vin diurétique de la Charité".
En 1768, le Muscadier fût introduit par Pierre Poivre à l'île Maurice et à la Réunion, pour lutter contre le monopole établi par les Hollandais.

Propriété(s)

Conditions d’utilisation

Condition ID2311 : Graine / Consommation usuelle comme aliment traditionnel sous forme d'huile dans un régime alimentaire normal par jour / Equivalent de 0,3-1 g de graine par jour

Condition ID2312 : Graine / Equivalent de 0,5-3 g de graine par jour

Allégations autorisées

Catégorie Articulation, Sportif :
ID2311 : Pour des articulations en bonne santé
Contribue à des muscles et des articulations en bonne santé

Catégorie Malnutrition, Sphère digestive :
ID2312 : Contribue à  l'appétit
Aide à  favoriser la digestion
Aide à  soutenir le débit de sucs digestifs
Contribue aux mouvements gastro-intestinaux
Aide à  favoriser la digestion
Contribue au fonctionnement normal du tube intestinal
Aide à  maintenir le débit de sucs digestifs
Confort en cas de flatulence

Précautions d'emploi

  • À forte dose, la noix de muscade à des propriétés stupéfiantes.
  • Avaler 2 noix de muscade peut être mortel. "Unica nux prodest, nocet altera, tertia necat" est un précepte de l'École de Salerne, qui signifie "une noix est profitable, une seconde nuisible, une troisième mortelle".
  • L'huile essentielle est interdite chez l'enfant, la femme enceinte et allaitante.