Pégane

Peganum harmala L.  également nommée Harmel, Harmal, Armel, Rue sauvage, Rue de Syrie, Rue verte, ... de la famille des Zygophyllacées (Zygophyllaceae)

 

Partie(s) utilisée(s) : Les graines

Constituant(s) connu(s) :

  • Alcaloïdes indoliques : harmane, harmine, harmol, harmaline, ...
  • Flavonoïdes
  • Coumarines
  • Tanins
  • Stérols
  • Triterpènes
  • Acides aminés : valine, histidine, phénylalanine, proline, acide glutamique, ...
  • Pigments : pigment rouge (Turkey red)
  • Composé fluorescent

Tous les produits à base de pégane

par page
    • Cartilages & Os & Muscles
    Arthromine

    Arthromine

    60 gélules
    Prix public : 79,00 €
    Prix membre : 63,20 €

Description botanique de la plante

La Pégane est une plante herbacée buissonnante, vivace et glabre, pouvant mesurer jusqu'à 90 cm de hauteur.

  • Son rhizome est épais, possédant une odeur forte désagréable, semblable à l'odeur de la Rue.
  • Ses feuilles sont très divisées en lanières, alternes et de couleur vert-glauque
  • Ses fleurs sont petites, à 5 pétales et de couleur blanc-jaunâtre
  • Son fruit est capsule de forme sphérique divisées en 3 loges, chaque loge comprenant de nombreuses graines noires.

Son habitat et ses origines

La Pégane pousse naturellement dans les zones arides méridionales. On la retrouve dans le nord du continent africain, mais aussi au nord des Indes, en Mandchourie, au Tibet ou encore en Sibérie.

Historique et vertus traditionnelles

La Pégane est une plante médicinale bien connue de la pharmacopée africaine. Son nom Persan est "Adrasman". Elle donna d'ailleurs son nom à la ville d'Adrasman, au Tadjikistan.
La plante est nommée dans le traité d'agriculture arabe au XII ème siècle, qui recommande d'utiliser des fumigations de Pégane (Rue sauvage) pour favoriser la fermentation et diminuer l'acidité de la pâte ensemencée.

Précautions d'emploi

  • Ne pas absorber plus d'une cuillère à café de graines, entraine hallucinations et vomissements
  • Respecter les dosages recommandés. Peut provoquer troubles digestifs, hypotension, euphorie, tremblements, hallucinations, convulsions, paralysie, dyspnée, hypothermie, bradycardie, dépression du SNC.