Rue des jardins

Ruta graveolens L. également nommée Rue des jardiniers, Rue officinale, Rue fétide, Rue odorante, Rue à odeur forte, Rue, Rue domestique, Herbe de grâce, Herbe de la rue, Péganion, ... de la famille des Rutacées (Rutaceae)

 

En Anglais : Rue-bitterwort

Partie(s) utilisée(s) : Sommités fleuries.

Constituant(s) connu(s) :

  • Flavonoïdes : rutine, ...
  • Alcaloïdes quinoléiques : arborinine, fagarine, rutacridone, skimmlanine, hydroxyrutacridone, ...
  • Furanocoumarines : bergaptène, xanthotoxine, psoralène, hydroxycoumarine (4- et 7-), 7-méthoxycoumarine, ...
  • Furanoquinoline : dictamnine, ...
  • Huile essentielle : furanocoumarines (psoralène et bergaptène), cétones (2-undécanone), ...

Origine du nom : Ruta graveolens est traduit littéralement "rue à odeur forte", du terme latin "gravis", qui signifie "lourd" et du terme "olor", qui signifie "odeur".

Tous les produits à base de rue des jardins

par page
    • Défenses immunitaires
    Vinaigre des 4 Voleurs Bio

    Vinaigre des 4 Voleurs

    500 ml
    Prix public : 18,60 €
    Prix membre : 14,90 €

Description botanique de la plante

La Rue des jardins est un sous-arbrisseau très ramifié, ligneux à la base et aromatique, mesurant environ 1 m de haut.

  • Ses feuilles sont glauques, polylobées, semi-persistantes, alternes, pennatiséquées, un peu charnues et de couleur vert glauque.
  • Ses fleurs sont petites, regroupées en corymbes et de couleur jaune verdâtre. Elles dégagent une forte odeur quand elles sont écrasées.
  • Son fruit est une capsule ronde.

Son habitat et ses origines

La Rue des Jardins est originaire de l'Europe du Sud-Est. Elle est commune dans toute l'Europe méridionale, ainsi qu'en Afrique du Nord et en Amérique du Sud. En France, on la trouve principalement dans les garrigues méditerranéennes.

Historique et vertus traditionnelles

La Rue des jardins étaient déjà employée dans la Grèce antique et en Égypte.
Le parfum fétide de ses fleurs fait fuir les rongeurs et les chats.
La Rue des jardins est une panacée du Moyen-Âge, couramment employée pour ses propriétés.

Précautions d'emploi

  • Abortive et neurotoxique, déconseillée pendant la grossesse et chez l'enfant.
  • Photosensibilisante.
  • Toxique et potentiellement génotoxique.