Prunier

Prunus domestica L. également nommé Prunier d'Ente, Prunier Datel, Prunier Datte, Prunier Robe de Sergent, Prunier d'Ante, prunier cultivé, prunier domestique, ... de la famille des Rosacées (Rosaceae)

 

En Anglais : Agen prune, ...

Partie(s) utilisée(s) : Le fruit (pruneau).

Constituant(s) connu(s) :

  • Oses (40%) : oses simples (glucose, fructose, ...) et dérivés d'oses (polyol : sorbitol, ...).
  • Fibres (16%)
  • Protéines (2,3%)
  • Lipides (0,3%)
  • Acides organiques : acide malique, ...
  • Minéraux : potassium, manganèse, magnésium, cuivre, fer, ...
  • Flavonoïdes
  • Vitamines : carotène, C, B, E, ...

Origine du nom : Le terme "prune", qui est apparu dans la langue française en 1265, vient du latin populaire "prunum". "Pruneau", qui désigne la prune séchée, est venu beaucoup plus tard, soit vers 1507. L'origine du nom actuel de "Prunier d'Ente" viendrait du verbe "enter", signifiant "greffer" en vieux français ou du prunier de Damas au prunier local de l'Abbaye de Clairac, située près d'Agen.
Seuls les fruits cueillis sur les pruniers d'Ente bénéficient de l'appellation "pruneaux d'Agen".

Tous les produits à base de prunier

par page
    • Intestins
    PhytoLax

    PhytoLax

    60 gélules
    Prix public : 39,00 €
    Prix membre : 31,20 €

Description botanique de la plante

Le prunier est un arbre de taille moyenne, pouvant mesurer de 3 à 8 m de haut. Ses rameaux sont non épineux et il fleurit tôt au printemps.

  • Ses feuilles sont vertes, caduques, alternes, obovales, crenelées-dentées, glabres ou légèrement pubescente sur la face inférieure.
  • Ses fleurs sont blanches et apparaissent avant les feuilles, sur des rameaux de l'année précédente. Elles sont grandes, avec de nombreuses étamines.
  • Son fruit, la prune, est une grosse drupe de forme plus ou moins sphérique ou oblongue, à saveur douce, glabre et couverte de "pruine". Le pruneau est une prune séchée.

Son habitat et ses origines

L'origine du prunier n'est pas entièrement élucidée. En effet, on suppose qu'il serait dérivé de deux espèces sauvages (le prunier myrobalan et le prunellier) qui poussaient dans la même région, soit dans l'Asie Mineure, la Perse et l'Europe orientale.

Historique et vertus traditionnelles

Les pruneaux, connus depuis la plus Haute Antiquité, sont venus de Chine en suivant la route de la soie jusqu'en Syrie à Damas.
Ce sont les Phéniciens , les Grecs, les Romains et la civilisation arabe qui ont implanté la culture et le séchage du pruneau dans tout le bassin Méditerranéen. Le pruneau, déjà connu pour ses qualités nutritionnelles, diététiques et gastronomiques, était cultivé dans tout l'Empire Romain.
Les Croisés après leur échec en 1148 devant Damas, ramènent des prunes violettes en Europe. Partis délivrer le tombeau du Christ, ils revinrent avec de nouveaux arbres fruitiers, d'où l'expression populaire se battre "pour des prunes".

Précautions d'emploi

Aucune connue.