Sophora du Japon

Styphnolobium japonicum (ou Sophora japonica) également nommé Arbre pagode, Arbre des pagodes, érudit chinois, Pagode japonaise, ... de la famille des Fabacées (Fabaceae).

 

En Anglais : Sophora japonica

Partie(s) utilisée(s) : Les fleurs et les boutons floraux.

Constituant(s) connu(s) :

  • Flavonoïdes : rutine (rutoside), quercétine, ...
  • Glycosides de Kaempférol

Tous les produits à base de sophora du japon

par page
    • Réactions allergiques
    Quercétine

    Quercétine

    90 gélules
    Prix public : 36,00 €
    Prix membre : 28,80 €
    • Anti-âge
    Quercetine Liposomée

    Quercetine Liposomée

    300 ml
    Prix public : 54,00 €
    Prix membre : 43,20 €

Description botanique de la plante

Le Sophora du Japon est un arbre majestueux, arrondi et large, pouvant atteindre 25 m de haut. Il est vigoureux, robuste et est à croissance rapide.

  • Son écorce est de couleur gris brun, d'abord lisse, puis fissurée.
  • Ses feuilles sont alternes, caduques, de couleur vert foncé sur la face supérieure et vert clair sur la face inférieure. Elles deviennent jaune en automne. Elles peuvent mesurer jusqu'à 25 cm.
  • Ses fleurs sont disposées en grappes ou panicules terminales. Elles peuvent être blanches, mauves ou roses et sont très parfumées. Elles apparaissent uniquement à partir des 30 ans de vie de l'arbre.
  • Ses fruits sont des gousses cylindriques ou à 4 ailes, pouvant mesurer 30 cm de long et contiennent des graines.

Son habitat et ses origines

Le Sophora du Japon est un arbre originaire de Chine, plus précisément des plaines arides du pays. Aujourd'hui, il est naturalisé et cultivé dans plusieurs pays du monde. Rustique, il apprécie les expositions en plein soleil et les sols drainants.

Historique et vertus traditionnelles

En 1938, un nouvel isomère du saccharose (sucre de table) a été isolé à partir de la gousse immature du Shopora du Japon. Ce diholoside nommé Sophorose, a été trouvé dans de nombreuses autres plantes depuis.
Le Sophora du Japon est très apprécié en arbre d'ornement et d'alignement, car ce dernier résiste bien à la pollution atmosphérique. On le retrouve très souvent dans les rues de Paris.

Précautions d'emploi

Aucune connue aux doses recommandées.