Les tisanes détox

De nombreuses personnes chaque année se tournent vers les plantes médicinales pour leurs propriétés drainantes. Il existe aujourd'hui sur le marché des tisanes détox en tous genres, pour drainer un organe spécifique, pour la digestion et le transit, ou encore pour perdre du poids. Voici quelques conseils sur la détoxication de l'organisme et sur l'utilisation des tisanes détox.

La détox, qu'est-ce que c'est ?

Le corps possède sa propre fonction détox pour se nettoyer naturellement. En effet, des toxines encrassent quotidiennement notre organisme, qui va donc avoir besoin de les éliminer. Il existe 2 types de déchets, les "colles" et les "cristaux". Pour se détoxifier, notre organisme possède des organes capables de les éliminer, on les appelle les organes émonctoires. Ils sont au nombre de 5, soit le foie, les intestins, les poumons, les reins et la peau. Le foie, les intestins et les poumons, vont être chargés d'éliminer les colles. Les reins sont quant à eux l'émonctoire spécifique pour l'élimination des cristaux. Seule la peau est un émonctoire mixte, par lequel l'organisme va pouvoir éliminer les colles et les cristaux. Un drainage ou une cure détox va consister à soutenir l'organisme dans son travail de nettoyage et donc, de stimuler la filtration du sang et l'élimination des différents déchets. Drainer un organe encrassé et dépassé, est un organe qui redeviendra capable de se nettoyer correctement par la suite.

Pourquoi et quand faire une détox ?

On peut vouloir accompagner et stimuler la détox naturelle de l'organisme à l'aide de tisanes détox, notamment après une période d'excès alimentaires, l'arrêt du tabac ou de l'alcool, après un long traitement ou encore parce que nous sommes exposés à un environnement pollué et/ou des toxiques. Les deux saisons recommandées pour effectuer une détox sont le printemps et l'automne. Ces choix accompagnent tout simplement le nettoyage naturel de l'organisme qui sort de l'hiver ou s'y prépare. Vous devez également vous écouter et jauger votre vitalité. Si vous manquez d'énergie, remontez-la avant d'entreprendre une cure détox et continuez parallèlement pendant la cure. Un naturopathe peut vous aider à mettre en place une détox personnalisée, tout en veillant à soutenir votre vitalité. Les tisanes détox "maison" et adaptées à vos besoins peuvent présenter des avantages certains.

Les tisanes détox, pas forcément pour tout le monde

La vitalité, c'est tout simplement la vie qui nous anime ou encore notre "capital énergie". Elle représente également notre force guérisseuse, la capacité de notre organisme à se réparer et à se nettoyer. Cette énergie se concentre dans deux réservoirs spécifiques, le système nerveux et les glandes endocrines. Elle permet d'alimenter et stimuler tous les organes, dont les organes émonctoires. Si l'énergie est à plat, l'élimination naturelle des toxines se fera mal. Il est donc inutile dans ce cas de stimuler cette fonction. La Détox sera inefficace, en plus d'épuiser l'organisme davantage. Retrouver sa vitalité, c'est tout d'abord bien manger, boire une eau de qualité, gérer son stress, avoir un bon rythme de sommeil et reprendre une activité physique adaptée.

Choisir ou élaborer sa tisane détox en fonction de ses besoins

Avant de vous lancer dans une détoxification de l'organisme, il faut bien cibler vos besoins. Si c'est votre première cure de drainage, il est préférable de ne pas drainer les 5 émonctoires à la fois, pour éviter de surmener l'organisme. On se concentre donc sur 1 ou 2 émonctoires à la fois, en ciblant les besoins réels et le(s) organe(s) que l'on sait être déficient(s). Par exemple, si vous souffrez de constipation, vous allez particulièrement cibler les intestins. Vous pouvez accompagner d'un drainage hépatique, le foie ayant directement un rôle dans la digestion, mais étant aussi et surtout l'usine filtrante du corps humain. Il est d'ailleurs souvent bon de détoxifier le foie, quoi qu'il arrive ! C’est l’émonctoire principal. Pour une détox générale, on peut commencer par les organes principaux, comme le foie et les reins, puis on passe ensuite tranquillement aux autres organes. Si vous avez l'habitude de pratiquer le drainage, il est possible de drainer tous les émonctoires en même temps. Il faudra alors bien choisir votre tisane détox en fonction de ce que vous attendez, toujours en tenant compte de votre vitalité.

Tisane détox, l'intensité et la durée de la cure

Les tisanes détox préfaites que l'on peut trouver dans le commerce sont souvent dosées faiblement. Selon les organismes, elles peuvent ne pas être suffisantes. Elles apporteront cependant une détox très douce et légère, si elles sont consommées régulièrement. Mais l'efficacité de la cure détox, dépend du dosage des plantes drainantes. Et ce dosage va varier selon la personne. Il est donc recommandé de commencer doucement, avec de petites doses, afin de trouver son dosage idéal. Le processus de détoxication doit être visible et ressenti. Les évacuations doivent être plus régulières et plus abondantes, que ce soit par la sueur, les urines, les selles ou encore les glaires. Attention à ne pas trop doser pour ne pas épuiser l'organisme et endommager les émonctoires. Pour qu'une tisane détox soit vraiment efficace, il faut compter entre 3 et 8 semaines de cure. En effet, le processus physiologie que stimule le drainage n'a qu'un effet profond et efficace que sur le long terme. Il faudra du temps à l'organisme pour se nettoyer de tous les déchets accumulés. Les cures peuvent également se répéter plusieurs fois dans l'année, si nécessaire.

Les émonctoires et leurs draineurs

Il est utile de bien connaître les différentes plantes drainantes et leurs propriétés, surtout si vous souhaitez élaborer vous-même votre tisane détox. Voici les plantes les plus utilisées et les associations conseillées pour chaque organe émonctoire.

Les plantes du foie :

  • Le Radis noir (Raphanus niger) : Le radis noir est le légume « détox » par excellence et un allié de choix pour les foies paresseux. Ce draineur hépatobiliaire va soutenir le nettoyage du foie, notamment grâce à ses composés soufrés qui potentialisent l’action des enzymes qui participent à la neutralisation et l’élimination des toxines. Il favorise également l’élimination de la bile.
  • L’Artichaut (Cynara scolymus) : L’Artichaut est un draineur du foie, mais également des reins. Il favorise la digestion, le transit, le confort intestinal et possède un effet détoxifiant et stimulant sur le flux des sucs gastriques. Il est également hépatoprotecteur. Il est traditionnellement utilisé pour favoriser la fonction excrétoire des reins et contribuer aux fonctions d’élimination urinaire. Enfin, il peut contribuer à diminuer le taux des lipides dans le sang et favoriser l’amincissement.
  • La Fumeterre (Fumaria officinalis) : La Fumeterre est également une plante pour les foies paresseux, mais aussi trop actifs. Elle a également une action régulatrice des fonctions biliaires. La Fumeterre facilite également la digestion et le transit, en aidant à libérer le colon.
  • Le Romarin (Rosmarinus officinalis) : Le Romarin est traditionnellement utilisé pour soutenir la fonction hépatique et biliaire. Il stimule la production des sucs digestifs de l’organisme et facilite la digestion, notamment la digestion des graisses. Il favorise le drainage hépatobiliaire et maintient les fonctions de purification physiologiques. L’avantage du Romarin qu’il est également hépatoprotecteur. C’est également un draineur rénal. En effet, il contribue à l’élimination hydrique par les voies urinaires.

Pour une tisane détox hépatique, il est conseillé d’associer les plantes drainantes du foie, à des plantes protectrices hépatiques, afin de protéger le foie de la toxicité de certaines toxines lâchées lors de la détox. Certaines plantes sont détoxifiantes, mais aussi protectrice du foie, comme l’Artichaut ou encore le Romarin. Il existe également des plantes dont la propriété principale est la protection hépatique. Voici deux hépatoprotecteurs puissants :

  • Le Chardon marie (Sylibum marianum) : Le Chardon marie est un grand hépatoprotecteur et contribue à la régénération hépatique. Il va protéger le foie lorsque certains produits oxydants sont absorbés et préserve la bonne santé du foie. Parallèlement, il soutiendra les fonctions purificatrices du foie et stimulera la digestion.
  • Le Desmodium (Desmodium procumbens) : Le Desmodium possède d’excellentes propriétés hépatoprotectrices. Il améliore sa résistance et pérennise les cellules du foie. Il soutient le renouvellement des cellules hépatiques.

À savoir : le pissenlit et l’aubier de Tilleul viendront également soutenir le drainage hépatique.

VOUS AUREZ BESOIN DE

Magnesium catalyons

Santox Bio - Boisson drainante

Issu de l'agriculture biologique

Laboratoire Français

Concentré de 9 plantes

Sans conservateur

Les plantes des reins :

  • Le Pissenlit (Taraxacum officinale) : La racine de Pissenlit est le draineur rénal par excellence. Il accroît la capacité de détoxification du corps en stimulant la diurèse. Il aide au maintien de la fonction urinaire et d’un flux d’urine normal. Parallèlement, il va également soutenir les fonctions hépatobiliaires.
  • La Prêle (Equisetum arvense) : La Prêle soutient la fonction excrétoire des reins et facilite les fonctions d’élimination de l’organisme. Elle contribue également à l’amincissement en complément de mesures diététiques. Elle favorise également le bon fonctionnement du foie, notamment grâce à son effet protecteur. L’avantage avec la prêle est que c’est une grande plante reminéralisante. Elle ne provoque donc jamais de baisse du taux de potassium dans le sang (hypokaliémie).
  • L’Orthosiphon (Orthosiphon aristatus) : L’Orthosiphon est un draineur rénal, qui favorise l’élimination rénale de l’eau et des acides. En effet, il contribue à l’élimination de substances comme l’urée, l’acide urique et des chlorures. Elle contribue également au bon fonctionnement hépatique.
  • La Piloselle (Hieracium pilosella) : La Piloselle est un dépuratif stimulant l’élimination de l’eau et des toxines par les voies urinaires. Elle aide les fonctions d’élimination de l’organisme, facilite la fonction d’excrétion des reins et favorise le bon fonctionnement des voies urinaires.
  • Le Bouleau (Betula pendula) : Le bouleau est un draineur naturel qui soutient la fonction excrétoire des reins. Dépuratif, il stimule l’élimination de l’eau et des toxines par les voies urinaires. Il soutient également l’activité du foie et du tractus intestinal. En favorisant l’élimination, il aide également à l’amincissement.
  • Le Cassis (Ribes nigrum) : Le Cassis est utilisé pour faciliter le drainage de l’organisme et accroître l’élimination rénale de l’eau. Il contribue au bon fonctionnement du tractus urinaire. Parallèlement à des mesures diététiques, il va également faciliter l’amincissement.

À savoir : Le Romarin et l’Artichaut pourront également venir soutenir le drainage rénal.

Les plantes de la peau :

  • La Bardane (Arctium lappa) : la racine de bardane est le draineur cutané le plus connu et le plus utilisé. Elle aide à maintenir une peau en bonne santé et facilité les fonctions d’élimination de l’organisme. C’est également un bon draineur rénal.
  • La Pensée sauvage (Viola tricolor) : la pensée sauvage est souvent associée à la bardane pour ses propriétés détoxifiantes cutanées. Sa composition lui permet de purifier et d’apaiser la peau. La pensée sauvage soutient les fonctions d’élimination de l’organisme et facilite le transit.
  • L’Ortie (Urtica dioica L.) : L’ortie contribue à une peau nette et aide les peaux à problèmes. Grande plante minéralisante, elle aide à cicatriser les plaies et élimine les problèmes de pellicules. L’ortie va favoriser l’élimination rénale de l’eau.

À savoir : Le Pissenlit et la Fumeterre accompagnent également très bien le travail de détox de la peau.

Les plantes des poumons :

  • Le Thym (Thymus vulgaris): Le Thym va contribuer à optimiser le fonctionnement du système respiratoires et aider l’organisme à se débarrasser des microorganismes. Il va faciliter l’expectoration des glaires. Il va soulager les voies respiratoires, la gorge, la bouche, le pharynx et les cordes vocales. Le Thym a également des propriétés digestives.
  • L’Eucalyptus (Eucalyptus radiata/Globulus) : L’Eucalyptus contribue à optimiser le fonctionnement du système respiratoire. En tant que grand nettoyeur pulmonaire, il aide le corps à se débarrasser des microorganismes. L’Eucalyptus va soulager le mal de gorge, le pharynx et les cordes vocales. En externe, il facilite l’expectoration.
  • Le Bouillon blanc (Verbascum thapsus) : Le bouillon blanc va favoriser l’expectoration pour faciliter la respiration. Il a un effet apaisant sur la gorge, le pharynx et les cordes vocales. Il favoriser également les fonctions digestives et rénales.
  • Le Tilleul (Tilia cordata) : Le Tilleul est une plante qui va faciliter l’expectoration et donc permettre aux poumons d’éliminer les déchets sous forme de glaires. Il apaise également les picotements dans la bouche, la gorge, le pharynx et les cordes vocales.
  • Le Pin sylvestre (Pinus sylvestris) : Le Pin sylvestre favorise la santé des voies respiratoires, notamment en aidant le corps à se débarrasser des microorganismes. Il est utilisé pour faciliter la respiration en ayant une influence bénéfique sur les voies respiratoires obstruées. Il aide à dégager le nez, la gorge et donc à respirer plus librement.

À savoir : La Piloselle et le Radis noir sont également de bons draineurs des voies respiratoires.

Les plantes des intestins :

Beaucoup de plantes aux vertus digestives vont avoir une action détox sur les intestins. C’est le cas de certains draineurs hépatiques, mais aussi d’autres draineurs plus généraux. Grâce à leur teneur en fibres, d’autres plantes vont avoir une action plus mécanique sur les intestins, en aidant à réguler le transit et donc à libérer les intestins.

  • La Mauve (Malva sylvestris): Plante adoucissante par excellence, la Mauve est une source de fibres émollientes et adoucissantes. Elle aidera doucement à réactiver le transit, sans irritation. C’est traditionnellement utilisée pour adoucir la gorge.
  • Le Séné (Cassia senna) : Le Séné soutient la fonction du tube intestinal et aide à maintenir sa régularité. Il entretient le transit et le confort intestinal, en aidant naturellement à évacuer les selles. Il soutient la fonction d’évacuation des intestins et donc, l’élimination des toxines par les selles.
  • L’Aloès (Aloe barbadensis) : L’Aloès est une plante excellente très appréciées des intestins. Elle favorise la santé gastro-intestinale, en favorisant la digestion et en maintenant les fonctions intestinales. Elle encourage la régularité et la performance du transit. Elle adoucira et aidera à réparer les muqueuses intestinales malmenées.
  • La Bourdaine (Frangula dodonei) : La Bourdaine est un draineur réputé, à utiliser à petites doses avec d’autres plantes, car elle va ramollir les selles, afin de faciliter leur évacuation. Pour cela, elle va stimuler la musculature lisse de l’intestin, augmenter les sécrétions des muqueuses et limiter la réabsorption de l’eau au niveau de la paroi intestinale.
  • Le Psyllium (Plantago ovata) : Le Psyllium est très riche en mucilages, une substance végétale qui gonfle au contact de l’eau et qui prend une consistance visqueuse. Ces mucilages vont contribuer à la bonne santé générale de l’intestin et va faciliter le transit intestinal.

À savoir : Le Bouleau, la Bardane, la Fumeterre, le Pissenlit, le Radis noir et l’Artichaut vont également soutenir la détoxication des intestins.

Il s’agit bien sûr ici des principaux draineurs émonctoriels, mais il existe bien d’autres plantes aux propriétés drainantes et dépuratives. Attention, les plantes peuvent avoir des effets indésirables et des contre-indications. Rapprochez-vous d’un professionnel en herboristerie, d’un pharmacien ou encore de votre médecin et prenez le temps de bien lire les recommandations pour les tisanes détox ou compléments alimentaires naturels que vous retrouverez dans les commerces.

L'infusion, une technique de préparation pour vos tisanes détox

Contrairement à ce que l'on peut penser, l'infusion n'est pas différente d'une tisane, mais simplement une technique de préparation. Cette dernière consiste à mettre les plantes dans l'eau froide, puis à porter le mélange à ébullition. Une fois arrivé à ce point, on stoppe la chauffe et on laisse "infuser" les plantes. Le temps d'infusion varie selon les plantes conseillées. C'est la technique la plus couramment utilisée, notamment pour les feuilles et les sommités fleuries. Pour les racines, les écorces ou les parties rigides d’une plante, il faudra se tourner vers la décoction pour réussir à extraire suffisamment de principes actifs. La préparation est la même que pour l’infusion, mais on prolonge l'ébullition pendant 5 à 10 minutes selon les plantes.

Quelques recettes de tisanes détox

Tisane détox foie maison

Cette tisane est idéale pour soutenir le foie à l’arrivée de l’automne ou à la sortie de l’hiver.

Pour 1L d’eau :

  • Artichaut => 10 gr (feuilles séchées)
  • Romarin => 20 gr (feuilles séchées)
  • Fumeterre => 10 gr (parties aériennes séchées)
  • Pissenlit => 10 gr (feuilles séchées)
  • Ortie dioïque => 30 gr (feuilles séchées)

Choix des plantes : Les plantes choisies ici peuvent être préparées en infusion. L’Artichaut, le Romarin et la Fumeterre viendront drainer et soutenir les fonctions hépatobiliaires, tout en ayant une action hépatoprotectrice. Le Pissenlit est un grand dépuratif qui viendra soutenir les fonctions d’élimination de l’organisme et compléter le travaille de détoxication. L’Ortie est une grande plante reminéralisante, qui viendra renforcer l’organisme pour l’aider dans son travail de nettoyage. Elle soutient également naturellement le nettoyage du corps.

Le chardon marie est peu soluble dans l’eau et se prend donc de préférence en alcoolature pour être efficace. Idem pour le Desmodium qui a besoin d’être préparé en décoction pour libérer ses actifs. Le Romarin, mais aussi l’Artichaut viendront protéger le foie lors de la détox.

Préparation/Cure : On utilisera donc l’infusion pour la préparation de cette tisane détox. Préparez le mélange de plantes et plongez-les dans 1 L d’eau. Portez le mélange à ébullition et stoppez la chauffe. Laissez infuser les plantes pendant 10 bonnes minutes. Prendre 1 tasse du mélange entre chaque repas, soit environ 3 tasses par jour, pendant 4 semaines minimum à 8 semaines maximum. Écoutez et observez votre corps pour juger si la détox est efficace ou si elle doit être prolongée.

Tisane détox 5 émonctoires

Cette tisane est idéale à la sortie de l’hiver pour aider le corps à se nettoyer et se renouveler pour l’arrivée du printemps.

Pour 1L d’eau :

  • Artichaut (Foie) => 10 gr (feuilles séchées)
  • Bardane  (Peau/Foie/Reins) => 30 gr (racines)
  • Prêle (Reins/Reminéralisant) => 20 gr (parties aériennes)
  • Desmodium (Foie hépatoprotecteur) => 10 gr (plantes sèches)
  • Pissenlit (Reins/Foie/Intestins) => 30 gr (racines)
  • Bourdaine (Intestins) => 20 gr (racines)
  • Eucalyptus (Poumons) => 20 gr (feuilles séchées)

Choix des plantes : Les plantes choisies ici se préparent en décoction. Les deux principaux organes de la détoxication sont stimuler et soutenu, afin d’avoir une élimination des toxines efficace. Parallèlement, les autres émonctoires sont également stimuler dans leur processus de nettoyage. La Prêle viendra apporter des ressources en minéraux à l’organisme. Le Desmodium, hépatoprotecteur puissant, protégera le foie lors du drainage, ce dernier étant plus important.

Préparation/Cure : Préparez le mélange de plantes et plongez-les dans 1 L d’eau. Portez le mélange à ébullition et laissez bouillir 5 minutes. Stoppez la chauffe et laissez infuser pendant 10 bonnes minutes. Prendre 1 tasse du mélange entre chaque repas, soit environ 3 tasses par jour, pendant 4 semaines minimum à 8 semaines maximum. Écoutez et observez votre corps pour juger si la détox est efficace ou si elle doit être prolongée.

Tisane Détox Minceur

Cette tisane sera idéale pour perdre les quelques kilos accumulés pendant l’hiver ou simplement pour accompagner un programme minceur, parallèlement à des mesures diététiques.

  • Pissenlit => 20 gr (feuilles séchées)
  • Thym => 10 gr (feuilles séchées)
  • Romarin => 10 gr (feuilles séchées)
  • Cassis => 20 gr (feuilles séchées)
  • Ortie => 20 gr (feuilles séchées)

Choix des plantes : Les plantes choisies ici se préparent en infusion. Elles vont majoritairement stimuler les fonctions d’élimination de l’organisme pour les voies rénales et donc lutter contre l’excès d’eau dans les tissus, en plus d’aider à éliminer toutes les toxines libérées lors de la perte de poids. En effet, plus le corps est encrassé, plus il stocke l’excès de toxines dans les graisses et donc, plus il stocke de graisse. Les plantes digestives comme le thym et le romarin vont soutenir le foie, le protéger, mais aussi améliorer le confort digestif pour un effet ventre plat. L’Ortie soutient naturellement le nettoyage naturel du corps, en plus d’être une grande source de minéraux, idéale pour combler les pertes minérales provoquées par la détox.

Préparation/Cure : On utilisera donc l’infusion pour la préparation de cette tisane détox. Préparez le mélange de plantes et plongez-les dans 1 L d’eau. Portez le mélange à ébullition et stoppez la chauffe. Laissez infuser les plantes pendant 10 bonnes minutes. Prendre 1 tasse du mélange entre chaque repas, soit environ 3 tasses par jour en cure de 4 à 8 semaines. Écoutez et observez votre corps pour juger si la détox est efficace ou si elle doit être prolongée. À renouveler 2 à 3 fois dans l’année selon l’importance du poids à perdre et la durée du programme minceur.