Huile de foie de morue, quels sont les dangers ?

L'huile de foie de morue est, comme son nom l’indique, une huile extraite du foie de la morue, un gros poisson vivant dans les mers froides. Malgré son goût repoussant, l’huile de foie de morue est appréciée en tant que complément alimentaire pour sa richesse en vitamine A, en vitamine D et en acides gras essentiels. Mais l’huile de foie de morue peut-elle être consommée sans crainte ? Ou présente-t-elle des dangers pour notre santé ?

Qu’est-ce que l’huile de foie de morue ?

Nous parlons beaucoup de l’huile de foie de morue, mais de quoi s’agit-il exactement ?

Vous l’aurez deviné en humant le produit, l’huile de foie de morue est une huile de poisson obtenue via à un processus de décantation des foies de morues, préalablement cuits et écrasés. 

L’huile de foie de morue est recommandée aux personnes qui doivent compléter ou augmenter leurs apports en vitamines liposolubles, notamment les vitamines A et D, ainsi qu’en acides gras essentiels comme les oméga-3.

L’huile de foie de morue, tout comme le foie de morue dont elle provient, sont les deux aliments les plus riches en vitamine D. En effet, pour 100 g de foie de morue, nous y retrouvons 10 000 unités internationales (UI) de vitamine D, soit 250 µg.

La vitamine D est une vitamine essentielle, elle contribue au maintien d'une ossature normale, ainsi qu’à l'absorption et à l'utilisation normales du calcium et du phosphore. Nous comprenons alors l’engouement de nombreuses personnes pour l’huile de foie de morue !

Quand ne pas prendre d’huile de foie de morue ?

Si beaucoup considèrent l’huile de poisson comme une panacée essentielle à leur bien-être pour sa richesse en oméga-3 et autres acides gras essentiels, la question du danger de l’huile de foie de morue peut également se poser. En effet, la consommation d’huile de foie de morue ne doit pas être prise à la légère ! 

Chez certaines personnes, la prise d’huile de foie de morue est d’ailleurs prohibée. C’est notamment le cas des personnes présentant des intolérances prononcées aux produits de la mer. Les femmes enceintes et allaitantes doivent demander conseil à leur médecin traitant avant de consommer de l’huile de foie de morue. De manière générale, les personnes ayant une santé fragile devraient systématiquement demander le feu vert de leur médecin traitant avant de consommer de l’huile de foie de morue.

Enfin, il convient d’éviter l’huile de foie de morue si l’on consomme déjà un complément alimentaire contenant de la vitamine A. Certaines multivitamines contiennent en effet de la vitamine A et l’association de plusieurs produits risquerait d’amener à un apport excessif de vitamine A. On veille donc à éviter les mélanges et à se faire accompagner afin de mettre en place une cure respectueuse de nos besoins et de nos objectifs de bien-être. 

Comment consommer l’huile de foie de morue sans danger ?

Afin d’éviter les dangers de l’huile de foie de morue, il convient de procéder de manière raisonnée en s’assurant d’être dans les règles sur deux points essentiels : la qualité de l’huile de foie de morue et le respect de la posologie. 

La qualité de l’huile de foie de morue 

La meilleure manière d’éviter les dangers de l’huile de foie de morue est de porter son choix sur un produit de qualité. 

Il nous faut veiller à ce que l’huile soit riche en acides gras essentiels, et notamment en oméga-3. Aussi, nous devons bien vérifier la composition et l’origine des matières premières. Idéalement, l’huile de foie de morue doit être de qualité pure et exempte de polluants. Il convient également de se renseigner sur les procédés d’extraction de l’huile. Une extraction sans solvant et à basse température est idéale car elle permet de maintenir l’intégrité de l’huile sans en altérer les propriétés. Certains laboratoires proposent une huile de foie de morue ayant été filtrée sur du charbon afin d’éliminer les potentielles traces de polluants tels que les métaux lourds ou les polychlorobiphényles (PCB).

NOUS VOUS CONSEILLONS

huile de foie de morue

Huile de foie de morue

Complément alimentaire 100 % naturel

Procédé d'extraction sain (sans solvants)

Garantit sans métaux lourds et PCB

Laboratoire Français

La posologie pour l’huile de foie de morue 

Une fois notre choix porté sur une huile de foie de morue pure et de bonne qualité, nous pouvons déterminer la quantité à consommer quotidiennement. 

Huile de foie de morue et excès en vitamine A

Le principal danger de l’huile de foie de morue réside dans sa teneur élevée en vitamine A. 

Si nous consommons une cuillère à soupe d’huile de foie de morue par jour, nous atteignons déjà plus de 130 % des apports journaliers recommandés en vitamine A !

Une prise excessive pourrait alors engendrer un apport trop important en vitamine A. Une prise hasardeuse d’huile de foie de morue est donc fortement déconseillée si l’on souhaite éviter les dangers de l’huile de foie de morue, et plus particulièrement l’hypervitaminose A. 

Afin d’éviter ce déséquilibre, nous pouvons simplement nous faire accompagner par un spécialiste de la nutrition ou un praticien de santé qui pourra nous conseiller quant aux quantités d’huile de foie de morue à consommer quotidiennement en toute sécurité. 

Compléments alimentaires, quelle forme privilégier ?

À noter également, les compléments alimentaires à base de foie de morue présentés sous forme de gélules sont à privilégier, ils permettent de prévenir les excès en rendant la prise simple. Le respect des posologies est donc plus aisé avec une prise de gélules plutôt qu'en bouteille sous forme liquide. 

Acheter de l’huile de foie de morue de qualité

La meilleure manière de consommer l’huile de foie de morue sans danger est bien de faire attention à sa qualité ! La composition de l’huile de foie de morue sur laquelle nous allons porter notre choix est un critère essentiel. 

La présence d’acides gras essentiels et d’oméga-3

Une huile de foie de morue de qualité doit contenir des doses intéressantes d’acides gras essentiels, notamment d’oméga-3. On veille particulièrement à la présence d’acide docosahexaénoïque (DHA) et acide eicosapentaénoïque (EPA) dans son huile de foie de morue. 

Une huile de foie de morue sans PCB  

Si une huile riche en acides gras essentiels est une base fondamentale, c’est n’est pas tout ! Il est également important de surveiller la présence de polluants dans son huile de foie de morue. Le second critère de sélection essentiel est donc la pureté de l’huile.

Pour éviter les dangers liés à une huile de foie de morue de mauvaise qualité, on veillera à porter notre choix sur une huile de poisson exempte de polychlorobiphényles, ou PCB. Ces fameux PCB sont des substances chimiques appartenant à la famille des hydrocarbures aromatiques chlorés. À l’instar des métaux lourds et contaminants, ils sont à éviter si vous souhaitez profiter pleinement d’une consommation d’huile de foie de morue sans danger.

Attention aux risques de pollution 

Le troisième danger de l’huile de foie de morue réside dans la potentielle contamination de l’huile par des composants polluants. Il est essentiel de bien se renseigner sur les procédés de préparation de l’huile de foie de morue, notamment sur les méthodes de filtration, de purification et de raffinement. 

Le bio pour l’huile de foie de morue 

La provenance des poissons utilisés pour préparer l’huile de foie de morue est importante. On choisira, si possible, une huile de foie de morue d’origine biologique afin d’éviter la présence de dioxyde de titane, ou bien une huile à base de poissons sauvages pêchés dans des zones d’eau propre. 

Est-ce que l’huile de foie de morue est dangereuse ?

L’huile de foie de morue, comme tout complément alimentaire, peut présenter un danger si elle n’est pas consommée de manière adéquate. Afin d’éviter les dangers de l’huile de foie de morue, il convient de s’attarder à sa qualité et à son dosage. 

Dans la mesure où l'on ne présente pas de contre-indication à la prise d’huile de foie de morue, où l’on choisit son huile avec soin et où l’on respecte les posologies recommandées, les dangers de l’huile de foie de morue sont largement écartés. 

Les dangers de l’huile de foie de morue ne doivent nous inquiéter que si nous consommons une huile de foie de morue de piètre qualité, contenant des polluants tels que les métaux lourds ou les PCB. 

Cependant, si une huile de foie de morue de qualité n’est pas dangereuse en elle-même, sa surconsommation peut l’être. En effet, la consommation excessive d’huiles liposolubles peut engendrer de sérieux déséquilibres. La richesse de l’huile de foie de morue en vitamine A peut devenir problématique si la consommation de cette huile est hasardeuse et sans respect de la posologie recommandée. 

Vous l’aurez compris, ce n’est pas l’huile de foie de morue qui n’est pas dangereuse, mais plutôt l’ingestion de composants polluants et l’excès d’apports en vitamines liposolubles peuvent l’être. Afin de profiter pleinement de ses acides gras essentiels et de ses oméga-3, il est donc essentiel de se faire accompagner par un praticien de santé et de demander le feu vert de son médecin traitant avant d’entamer une cure d’huile de foie de morue.

 

Marine Leleux

Rédactrice spécialisée en Naturopathie