Sommeil : nos conseils pour améliorer sa qualité

Faire attention à la qualité de son sommeil fait partie d’une bonne hygiène de vie. En effet, le sommeil est indispensable à la santé et à la vitalité. Et quand on parle de sommeil, on parle d’un bon sommeil réparateur et bénéfique. Notre corps ne se met pas en veille sans raison. Le sommeil va permettre à notre organisme de récupérer globalement son énergie et de se régénérer physiquement et psychiquement.

C’est aussi pendant notre sommeil que se produit par exemple la désacidification de notre organisme. Ce nettoyage nocturne est important et il est bon de l’optimiser par des mesures simples. C’est d’ailleurs après cette étape que commence le processus de régénération et de réparation.

Les facteurs qui peuvent perturber votre sommeil

Les facteurs pouvant perturber notre sommeil sont nombreux. Il peut s’agir  d’un environnement qui n’est pas propice à l’endormissement, soit trop de lumière, trop de bruit, s’il fait trop chaud ou trop froid, ou encore un environnement pollué par les ondes électromagnétiques. Même la disposition de votre lit peut avoir son importance. D’autres facteurs, comme une alimentation trop riche et inadaptée, le manque d’activité physique et de lumière, le stress, l’absorption de certaines substances excitantes, un organisme encrassé et/ou trop acide, ainsi que certaines pathologies ou troubles hormonaux, peuvent impacter négativement votre sommeil et au long terme, avoir des conséquences importantes sur votre bien-être physique et psychique.

Quelques mesures simples pour augmenter la qualité du sommeil

Premièrement, on améliore son environnement de manière à éliminer les facteurs pouvant perturber le sommeil. Pour votre lit, l’idéal est d’avoir la tête au nord. Ne dormez pas avec des appareils électroniques, éteignez le wifi, rechargez et rangez votre portable dans une autre pièce. La température de la pièce doit être d’environ 18°C. On adopte une alimentation saine, le mieux étant de manger tôt et léger le soir. On se couche de préférence aux environ de 22h afin de potentialiser le nettoyage nocturne de notre organisme et permettre une meilleure récupération. On apprend également à gérer son stress, notamment en travaillant sur sa respiration. Enfin, on se rapproche de la nature et on pratique une activité physique journalière.