Resvératrol, l'antioxydant naturel

Vous avez peut-être entendu certains bienfaits à propos d’une consommation modérée de vin ou de chocolat… Peut-être regardez-vous les ingrédients de vos cosmétiques et constatez que certains de vos produits contiennent des extraits de raisin ! Le point commun entre le vin et les cosmétiques ? Le resvératrol, un antioxydant naturel.

Qu’est-ce que le resvératrol ?

Le resvératrol est un polyphénol, un composé avec des vertus antioxydantes. Il est naturellement présent dans certains fruits comme le raisin et ses dérivés, tels que le jus de raisin et le vin, les fruits rouges et le cacao.

Au fil des années, d’autres propriétés du resvératrol ont été étudiées pour découvrir ses vertus. Poursuivez la lecture pour découvrir les usages du resvératrol.

Les origines du resvératrol 

Son nom vient du vératre blanc, un arbre du japon, d’où il a été extrait pour la première fois en 1939. Vingt ans après, il a été isolé dans l’eucalyptus et en 1963 il a été retrouvé dans la racine de la renouée du Japon. On constate par ailleurs que ce sont tous les trois des actifs utilisés depuis des siècles par la médecine traditionnelle en Asie.

En 1976, le resvératrol a été isolé dans la pellicule du raisin, et finalement en 1992 il a été identifié dans le vin. Son origine est étonnante : le resvératrol est apparu après une réaction de la vigne face à une contamination par un champignon ; on a ainsi pu constater que la présence de resvératrol dans les raisins cherchait à contenir localement les dégâts de ce « stress » environnemental.

Depuis la fin des années 1990, les études sur les propriétés du resvératrol ne cessent de s’enchaîner ; nous savons ainsi maintenant où il se concentre, les mécanismes responsables de ses vertus et les doses idéales pour en tirer les bienfaits.

Où trouver du resvératrol ?

Le raisin et ses dérivés

Le resvératrol est présent dans les pépins, la peau et les queues des grains de raisin. C’est dans cette pellicule que l’on retrouve les concentrations les plus élevées de l’antioxydant. Il a également été isolé dans les fruits frais et secs et dans certains de ses dérivés, comme le jus de raisin et les vins.

  • Les raisins frais ont une teneur en resvératrol d’environ 1,3 à 1,5 mg par Kg.

Les raisins rouges et roses contiennent plus de resvératrol que les raisins blancs. Le mode de culture intervient aussi dans sa teneur : il est partiellement détruit par les pesticides, ainsi, les raisins issus de l’Agriculture Biologique sont plus riches en resvératrol.

  • Pour les raisins secs, cette teneur est généralement un peu plus élevée : 1,9 mg par Kg.
  • Le jus de raisin contient 0,02 mg par litre (à base de raisin blanc) à 1,30 mg par litre (à base de raisin rouge).
  • Le vin est aussi riche en resvératrol. Sa concentration dépend du cépage, du terroir et de la durée de la macération.

Les vins blancs et ceux qui sont peu fermentés contiennent moins de resvératrol (0,06 à 0,13 mg par litre), les rosés ont une teneur moyenne et les rouges sont les plus riches, avec une teneur qui peut aller de 6 à 11 mg de resvératrol par litre de vin. Ceux issus de l’Agriculture Biologique sont encore plus riches que leurs équivalents en agriculture conventionnelle..

Les vins les plus riches en resvératrol sont le pinot noir, le merlot, le grenache et le mourvèdre. Les vins rouges français et suisses sont très riches en resvératrol, suivis par ceux d’Australie, d'Italie, d'Espagne et des États-Unis. 

Le cacao

Les fèves de cacao sont la deuxième source de resvératrol la plus connue. Plus le chocolat est riche en cacao, plus il est riche en antioxydants.

Le chocolat noir contient 0,4 mg de resvératrol par Kg.

Les fruits des bois

La mûre, les myrtilles et les canneberges (cranberries) ont aussi une teneur intéressante en resvératrol.

En moyenne, les fruits rouges frais apportent 0,3 mg de resvératrol par Kg.

D’autres sources alimentaires :

  • L’arachide : le resvératrol se trouve dans sa fine pellicule rouge. Sa teneur est de 0,15 mg par Kg dans l’arachide au naturel (avec pellicule) contre 0,03 mg par Kg dans les cacahuètes grillées.
  • Le sorgho :  une céréale oubliée, mais qui peut être utilisée dans l’élaboration de farines, de pains et de céréales. Sa teneur en resvératrol est de 0.1 mg par Kg
  • La rhubarbe et la grenade apportent aussi des petites quantités de resvératrol.

 Des plantes médicinales riches en resvératrol

  • La reynoutria japonica ou renouée du Japon, une plante originaire d’Asie, dont la racine est utilisée dans la médecine chinoise (sous le nom de shimangcao) et japonaise (sous le nom d'itadori ou de kojôkon). Elle constitue l’une des sources les plus riches en resvératrol : sa racine contient de 3 à 3,8 g par Kg et l’infusion apporte environ 9,7 mg par litre.
  • Le Veratrum album et le Veratrum formosanum, sont d’autres plantes de la médecine traditionnelle chinoise dont les racines et les rhizomes sont riches en resvératrol.

VOUS AUREZ BESOIN DE

resveratrol français

Resveratrol

À base de Trans-Resveratrol

100% naturel

Gélules végétales

Laboratoire Français

 

Combien de resvératrol devrait-on consommer par jour ? 

Compte tenu des données scientifiques actuelles, les doses de resvératrol sont usuellement de 50 à 100 mg par jour, avec une dose maximale de sécurité (sans danger) de 250 mg par jour. Cette dose peut parfois varier selon les besoins particuliers.

Les cures de resvératrol proposés se font sur une durée de trois mois.

En effet, comme vous pouvez le noter : le resvératrol existe sous forme de trans-resvératrol, la forme bioactive et plus stable de cet antioxydant.

Comme complément alimentaire, il est disponible traditionnellement sous forme de gélules ou de comprimés, et le marché qui commence à s’élargir : les gélules de gélatine sont remplacées par des gélules végétales, il existe des poudres de trans-resvératrol et même de « gummies » (des bonbons gélifiés sans sucres), suivant la tendance actuelle de ce type de complément.

Dans la cosmétique anti-âge, le resvératrol est disponible sous la forme de sérum, très concentré, ou de crème, plus hydratante, mais avec moins de principe actif.

Sachez aussi que le resvératrol agit en synergie avec les vitamine A, C et E, les acides gras de la famille oméga 3, la quercétine, le curcuma et pycnogenol (extrait d’écorce de pin maritime ou des landes). A ces fins, vous pouvez retrouver des compléments alimentaires ou des produits cosmétiques comportant ces mélanges d’antioxydants.

Et même si leurs teneurs sont petites, il est conseillé de consommer régulièrement des aliments riches en resvératrol : raisins, chocolat noir, mûres, canneberges, arachides, grenade… Une synergie naturelle, grâce à ses apports en antioxydants et en autres nutriments : vitamines A et C, potassium et magnésium. 

Les dangers du resvératrol 

Le resvératrol est généralement bien toléré.

Si vous êtes sous traitements lourds, demandez l’avis de votre médecin car la prise de resvératrol pourrait avoir des interactions avec certains médicaments.

Il est important de vous rappeler qu’il n’est pas conseillé de boire du vin rouge sous prétexte de profiter des bienfaits du resvératrol. Une consommation excessive d’alcool est liée à des inflammations des voies digestives, des maladies du foie

Sauf avis médical, le resvératrol n’est pas conseillé chez les enfants ni chez les femmes enceintes ou allaitantes.

 

Rossana DE JONGH DELGADO

Rédactrice spécialisée en nutrition