Comment utiliser les fleurs de Bach chez le chien ? 

Qu’est-ce que les fleurs de Bach ?

Le célèbre médecin britannique, le Dr Edward Bach (1886-1936) développe une thérapeutique basée sur les essences de fleurs. Sa théorie consiste à dire que traiter d’une manière isolée les maladies ne suffit pas et qu’elles reviennent toujours. C’est un état d’esprit négatif qui épuise la vitalité d’un organisme et qui à la longue devient vulnérable voire malade. Il faut donc prendre en compte la cause, bien en amont, en rétablissant l’harmonie psychique de l’organisme.

C’est grâce à l’affinité naturelle de plantes médicinales avec des caractéristiques mentales, que la vibration peut avoir lieu en résonance avec ces troubles.

Bach met alors en avant trente-huit élixirs qui, selon lui, correspondent à tous les états d’esprits négatifs du monde.

Il est reconnu désormais que les animaux ne sont pas des machines et ressentent bien des émotions comme les humains. La thérapeutique par les fleurs de Bach permet de rééquilibrer leur humeur.

Très simples à utiliser, non invasives, non agressives au niveau de l’utilisation et quasiment sans effets secondaires, les fleurs de Bach sont encore plus efficaces sur les animaux que sur l’homme.

Ce sont des armes très intéressantes en particulier pour le chien, qui est un animal si proche de l’homme par l’affection qu’ils se portent mutuellement.

Les fleurs de Bach chez le chien

Les élixirs floraux se présentent dans des flacons compte-gouttes de 10 mL, 20 mL et 30 ml, il existe des coffrets contenant les trente-huit fleurs de Bach et Rescue, le remède d’urgence.

Les fleurs de Bach originelles sont légèrement alcoolisées mais il existe certaines marques sans alcool. Sur le marché, vous pouvez aussi trouver d’autres galéniques comme des pastilles, des granulés, en gélules, en spray et même en crème mais attention dans ce cas à ne pas l’utiliser sur une plaie. Cependant, pour maîtriser la posologie pour le chien, il est préférable de choisir la forme liquide.  

Comment préparer un mélange

La méthode habituelle pour un chien est par voie orale après dilution dans l’eau. La  voie externe peut être possible dans certains cas (abcès).

Concrètement, il faut préparer un flacon compte-comptes de 60 mL, opaque (de couleur foncée) et y rajouter quatre gouttes de chaque elixir floral sélectionné. À rajouter si nécessaire, huit gouttes du remède d’urgence. Enfin, compléter par de l’eau filtrée ou minérale. Si vous préparez un flacon de 30 mL, il faudra diviser ces proportions par deux. 

Posologie de la préparation

La solution sera alors administrée directement dans la gueule du chien ou dans son eau à disposition. Il est recommandé d’administrer quatre gouttes, quatre fois par jour. En cas d’états émotionnels aigus, on peut passer à six fois par jour. La durée de la prise est relativement longue car c’est une prise en charge énergétique et émotionnelle. Pour commencer c’est un mois de prise, il se peut qu’en cas de nécessité, on poursuivra  jusqu’à six mois.

La voie cutanée ou externe peut être utilisée dans certaines situations : chien somnolent ou apathique. Dans ces cas, il suffit d’humidifier les lèvres avec votre mélange et/ou sur les pattes, le bas-ventre, les pavillons d’oreilles. Vous pouvez aussi utiliser la voie olfactive : passer le flacon sous les naseaux.

Conservation du mélange

Les mélanges « maison » ne doivent pas être additionnés d’alcool ou de vinaigre de cidre pensant vouloir les conserver plus facilement. En cas de canicule, la conservation doit se faire au réfrigérateur.

Pour préserver leur puissance, ne pas les stocker près d’autres produits (type huiles essentielles ou d’autres élixirs floraux). On ne les garde pas non plus près d’ondes pouvant neutraliser ou perturber leurs facultés (box, téléphone, micro-ondes). Les fleurs de Bach ne se prêtent pas, ce sont des produits pour animaux personnalisés et votre mélange est à utiliser uniquement pour l’animal concerné.

bandeau catégorie fleurs de bach

Caractéristiques des fleurs de Bach pour faire votre mélange

AGRIMONY (Aigremoine)

Souffrance derrière un masque de jovialité.

Pour le chien qui, malgré sa détresse, veut détourner le regard de son maître en continuant à jouer, n’accepte pas sa souffrance.

ASPEN (Tremble)

Correspond à des peurs indéfinissables.

Pour le chien qui a peur de sortir à l’extérieur, qui a peur de rentrer dans la voiture, qui aboie pour rien, se cache derrière un meuble, frissonne. Qui a peur de la séparation, qui tremble quand le maître se prépare à partir travailler.

BEECH (Hêtre)

Irritabilité, intolérance.

Pour le chien qui ne tolère pas la présence d’autres animaux, en vieillissant ne supporte pas les stimulations sensorielles (les sons, l’humidité… ) Un chien plutôt rigide dans son quotidien.

CENTAURY (Petite centaurée)

Soumission, passivité.

Pour le chiot qui ne s’affirme pas et est repoussé lors des repas mais aussi le chien âgé lors d’une convalescence après une maladie aiguë.

CERATO (Plumbago)

Manque de confiance.

Pour le chien qui avant d’agir regarde son maître ou qui a un comportement social inadéquat ou des difficultés à s’accoupler. Pour un chien qui participe à des concours et qui doit écouter les ordres de son maître.

CHERRY PLUM (Prunus)

Manque de contrôle.

Pour un chien très nerveux, qui entre dans une frénésie incontrôlable, qui se met en danger pour lui-même (léchage impulsif) ou pour les autres (morsure). Un chien qui désespérément veut sortir et va détruire la porte, la fenêtre, détruit les sièges de la voiture.

CHESTNUT BUD (Bourgeon du Marronnier d’Inde)

Tendance à répéter les mêmes erreurs.

Pour un chien qui continue à mordre les coussins malgré vos réprimandes, qui urine sur le pied d’une table tout en sachant que c’est à l’extérieur qu’il faut le faire.

CHICORY (Chicorée sauvage)

Possessivité.

Pour un chien qui exige en permanence l’attention de son maître pour être caresser. Pour une chienne qui continue à toiletter ses petits après le sevrage.

CLEMATIS (Clématite blanche)

Humeur rêveuse.

Pour un animal triste, qui manque d’intérêt, qui ne joue plus, qui dort beaucoup trop, qui souffre de trouble de la mémoire.

CRAB APPLE (Pommier sauvage)

Répugnance pour la saleté.

Pour un chien qui se toilette de manière obsessionnelle, qui refuse de déféquer.

ELM (Orme)

Accablement.

Pour un chien à qui l’on demande trop comme un chien-guide, pour une chienne qui s’éloigne de sa portée car elle ne se sent pas capable de répondre aux attentes des petits.

GENTIAN (Gentiane)

Découragement.

Pour un chien qui cesse de manger après la perte de son maître ou d’un animal avec qui il a grandi. Un chien qui a une rechute.

GORSE (Ajonc)

Désespoir.

Pour un chien qui a une faible énergie, qui est malade et confiné, une chienne qui perd ses petits. Pour un chien qui ne répond pas aux encouragements lors d’éducation canine.

HEATHER (Bruyère commune)

Demande d’attention.

Pour un chien qui a besoin de se faire remarquer, qui est destructeur ou sale lorsqu’il est laissé seul.

HOLLY (Houx)

Jalousie.

Pour un chien qui a une haine envers les chats, qui est menaçant à l’arrivée d’un bébé dans le foyer.

HONEYSUCKLE (Chèvrefeuille)

Nostalgie.

Pour un chien qui devient introverti, qui a changé d’habitation, de maître.

HORNBEAM (Charme)

Léthargie.

Pour un chien paresseux, qu’il faut motiver pour aller se promener.

IMPATIENS (Balsamine)

Impatience.

Pour un chien qui déborde d’énergie, qui tire sur sa laisse.

LARCH (Mélèze)

Modestie.

Pour un chien qui a dû mal à s’intégrer dans un nouveau foyer où se trouvent déjà plusieurs animaux.

MIMULUS (Mimule)

Peur.

Pour un chien craintif de tout, des orages, des visites chez le vétérinaire. Se cache lors des feux d’artifice.

MUSTARD (Moutarde)

Dépression.

Pour un chien qui perd l’appétit, queue et oreilles basses sans aucune raison apparente.

OAK (chêne)

Ténacité.

Pour un chien qui n’arrive plus à lutter face à la maladie.

OLIVE (Olivier)

Épuisement physique et mental. Baisse d’énergie.

Pour un chien après une intervention chirurgicale, une chienne qui vient de mettre bas.

PINE (Pin sylvestre)

Culpabilité.

Pour un chien rejeté par un autre chien ou souffrant de réprimandes injustifiées.

RED CHESNUT (Marronnier rouge)

Souci des autres.

Pour un chien qui s’affole dès qu’il est seul, une chienne à qui on a retiré ses petits. C’est pour un chien qui est trop protecteur de son maître, veut jusqu’à l’empêcher de partir.

ROCK ROSE (Hélianthème)

Peur extrême.

Pour un chien maltraité par le passé, qui peut avoir un déclenchement de peur panique, un chien qui a peur de la foule. Le chien qui a les poils hérissés, qui prend une position de défense, lors d’orage par exemple. Mais aussi lors d’une maladie qui survient sans raison.

ROCK WATER (Eau de source)

Rigueur extrême.

Pour un chien à qui on doit changer son alimentation, un chien à un caractère trop fort.

SCLERANTHUS (Alène)

Sautes d’humeur.

Pour un chien qui a un comportement imprévisible : boulimie puis perte d’appétit.

STAR OF BETHLEHEM (Etoile de Bethlehem)

Traumatisme.

Pour un chien accidenté, après une anesthésie générale.

SWEET CHESTNUT (Châtaignier)

Anxiété.

Pour un chien en fin de vie ou après la perte de son maître.

VERVAIN (Verveine)

Hyperexcitabilité.

Pour un chien qui n’arrive pas à rester calme ou après une fracture pour éviter qu’il bouge de trop. Qui n’arrive pas à s’apaiser à cause de tensions intérieures.

VINE (Vigne)

Domination.

Pour un chien qui affirme son autoritarisme par de l’agressivité.

WALNUT (Noyer)

Rigueur. Manque d’adaptation.

Pour un chien qui doit être laissé chez des amis ou au chenil, qui ne se laisse pas soigner.

WALTER VIOLET (Violette d’eau)

Sentiment de supériorité.

Pour un chien qui s’isole quand il est malade.

WHITE CHESNUT (Marronnier blanc)

Obsessions.

Pour un chien qui a un comportement obsessionnel, qui n’arrive pas à dormir, qui se gratte, se lèche avec excès.

WILD OAT (Folle avoine)

Frustration.

Pour un chien qui a perdu sa famille, qui vient d’être adopté.

WILD ROSE (Eglantier)

Soumission.

Pour un chien triste et indifférent.

WILLOW (Saule)

Amertume.

Pour un chien qui manifeste son mécontentement en urinant sur le tapis, qui met la queue entre les pattes.

RESCUE REMEDY

Formule d’urgence.

Complexe de secours de cinq plantes : Cherry Plum, Clematis, Impatiens, Rock Rose et Star of Bethlehem.

Pour un chien qui a soudainement un choc émotionnel et/ou une blessure physique.

Propositions de formules

Mal des transports

Rock Rose et Sweet Chestnut

Commencer le traitement une semaine avant le voyage : quatre gouttes, quatre fois par jour. Pour un trajet quotidien, donner la formule la veille et le matin.

Éruption cutanée

Beech, Agrimony, Vervain et Cherry Plum .

Par voie orale : quatre gouttes quatre fois par jour.

Par voie cutanée : pareil si l’irritation est peu étendue.

Traumatismes : accident de voiture, fracture osseuse

Elm, Hornbeam, Star of Bethlehem, Larch et Vervain.

Par voie orale : quatre gouttes, six fois par jour, durant les quinze jours suivant le choc puis réduire à quatre par jour sur les quinze jours suivants.

Truffe qui coule ou truffe bouchée

Centaury, Crab Apple, Gorce, Olive et Walnut.

Quatre gouttes, quatre fois par jour par voie orale pendant dix jours.

Agressivité

Mimulus, Cherry Plum, Star of Bethlehem, Walnut et Vervain.

Par voie orale, quatre gouttes, six fois par jour.

Deux mois de traitement si nécessaire.

Anxiété de séparation

Rescue (le remède d’urgence) selon la situation, Sweet Chestnut, Heather, Vervain et Cherry Plum.

Quatre gouttes, quatre fois par jour, en trois jours on peut remarquer une amélioration, en quinze jours, l’anxiété doit avoir disparu. Poursuivre le traitement encore pendant quinze jours.

Incontinence

Chicory, Heather, Holly, Vine et Beech.

Quatre gouttes, quatre fois par jour, évaluer au bout de quinze jours, poursuivre un mois supplémentaire si nécessaire.

Dysfonction électrique du cerveau

Rock Rose, Cherry Plum, Clématis, Vervain, Beech, Scleranthus et Chestnut Bud.

Quatre gouttes, six fois par jour après une crise, deux jours et quatre gouttes, quatre fois par jour durant quinze jours en traitement de fond.

Peur panique (envers des bruits intempestifs)

Rock Rose, Star of Bethlehem et remède d’urgence Rescue.

Quatre gouttes, quatre fois par jour pendant un mois et réévaluer. Le comportement doit s’améliorer.

Abcès, bosses, fistules

Crab Apple, Elm, Vervain et Vine.

Quelques gouttes sur la zone concernée, trois fois par jour, jusqu’à cicatrisation.

Ceci en complément des soins vétérinaires recommandés.

L’avis du thérapeute sur les fleurs de bach pour les chiens

Il faut observer le chien et se « mettre à sa place » pour comprendre son langage corporel et ne pas oublier qu’il est souvent le miroir de son maître et que quelquefois, lui aussi peut avoir besoin des fleurs !

Françoise CAROSSINO
Naturopathe