Tout savoir sur la cellulite

Avec le retour des beaux jours, nous sommes nombreuses (et nombreux !) à chercher à éliminer les petits défauts physiques qui nous préoccupent. En tête de ces objectifs, on retrouve souvent la lutte contre la cellulite, qui concerne une importante partie de la population. 

Elle a un aspect bien reconnaissable en « peau d'orange », est souvent située sur la partie inférieure du corps, notamment les cuisses et les fesses, et engendre parfois inconfort et douleur. Nous allons tout vous dire sur les causes de la cellulite, comment l'éviter et que faire pour la diminuer.

Qu'est-ce que la cellulite ?

La cellulite est liée à une accumulation de tissu adipeux sous la peau, lui donnant un aspect capitonné, souvent perçu comme disgracieux. Pourtant, la cellulite concerne une majorité de femmes, et également certains hommes. Cette différence entre les deux sexes provient de plusieurs faits : les femmes possèdent plus de cellules adipeuses que les hommes, leur peau est plus fine, leur profil hormonal est différent, facilitant la rétention d'eau et la prise de masse graisseuse. C'est un processus physiologique normal aujourd’hui bien expliqué par la science, mais tombé en disgrâce pour bon nombre de personnes.

Il existe différents types de cellulite : la cellulite adipeuse, la cellulite aqueuse et la cellulite fibreuse, que nous détaillerons un peu plus loin. Il existe aussi une maladie à part entière, la cellulite infectieuse, qui est une urgence médicale. Nous ne l'aborderons pas ici.

Petit rappel historique

Saviez-vous que le terme « cellulite » a été inventé dans les années 1920 ? Les médecins, journalistes et la « chasse au gras » de cette époque ont conduit les femmes à devoir s'occuper d’un nouveau problème : l'aspect peau d'orange de leurs cuisses, fesses, ou autre partie du corps. 

Un coup d’œil rapide sur les œuvres des grands peintres d'autrefois, qui faisaient la part belle aux nus féminins, nous montre pourtant une image bien différente de ce qu'était une femme considérée comme belle. À l'époque, la cellulite (tout comme un léger embonpoint) était normale et faisait partie des critères de beauté d'alors. La perception de la beauté évolue avec le temps, les modes et les influences. Pour preuve : nous voyons de plus en plus de photos de mode non retouchées, affichant le corps des femmes tel qu'il est, dans sa plus grande diversité.

Les types de cellulite

Il existe différents types de cellulite. Elles prennent un aspect physique plutôt similaire mais les causes ne sont pas les mêmes, et il convient de connaître le(s) type(s) de cellulite que nous avons afin de mettre en place un traitement préventif et/ou curatif adapté.

La cellulite adipeuse

Elle est liée à l'augmentation des cellules graisseuses sous la peau. Plus précisément, il peut s'agir d'un gonflement de ces cellules déjà présentes (on parle d'hypertrophie des cellules) ou d'une augmentation du nombre de cellules pour stocker les graisses (il s'agit alors d'une hyperplasie cellulaire).

En général, elle n'est pas douloureuse, et concerne les personnes ayant une surcharge pondérale. On constate en pinçant la peau la formation de capitons typiques de la cellulite.

La cellulite aqueuse

Elle est plutôt la conséquence d'une mauvaise circulation sanguine et lymphatique. L'eau s'infiltre peu à peu dans les tissus car elle n'est pas suffisamment drainée ni éliminée, elle est donc stockée. On retrouve les mêmes signes physiques que pour la cellulite adipeuse, à savoir l'aspect peau d'orange à la pression, et une possible sensation de jambes lourdes.

La cellulite fibreuse

Elle est quelque peu différente par son mécanisme physiologique : il s'agit d'un durcissement des fibres de collagène entourant les cellules graisseuses, qui retiennent alors les graisses ainsi que les toxines.

La cellulite fibreuse est souvent installée depuis longtemps, et est considérée comme plus difficile à traiter car les fibres de collagène ont durci et sont beaucoup plus résistantes. La cellulite fibreuse est par ailleurs plus douloureuse que la cellulite aqueuse ou adipeuse.

Qu'est-ce qui donne de la cellulite ?

Les facteurs qui favorisent le développement de la cellulite sur certaines parties du corps sont nombreux. Certains sont immuables, comme l’hérédité ou les hormones, alors que d'autres sont tout à fait évitables.

Les variations hormonales

Les femmes sont particulièrement concernées par ces phénomènes (et expliquent pourquoi près de 90 % d'entre elles seront confrontées à une période de leur vie à l'apparition de cellulite). Par exemple, à l'adolescence, avec les bouleversements hormonaux qui l'accompagnent (augmentation des œstrogènes et de la progestérone), l'organisme des jeunes filles augmente la capacité du corps à stocker les graisses, et possiblement sous forme de cellulite au niveau des jambes, des cuisses, des hanches et du ventre. 

La grossesse : l’attente d’un heureux évènement est une période durant laquelle la femme enceinte fait des réserves adipeuses pour nourrir son bébé : les conséquences sont bien sûr une prise de poids, avec rétention d'eau et prise de masse graisseuse. 

La ménopause : la baisse des taux d'hormones féminines (notamment des œstrogènes) et le vieillissement cutané physiologique ralentissent le métabolisme, la circulation sanguine et le drainage naturel, ce qui peut renforcer le phénomène de formation et d’incrustation de la cellulite.

L'hérédité

Notre patrimoine génétique détermine la couleur de nos yeux, notre taille, la nature de nos cheveux... mais aussi la répartition de notre masse osseuse, musculaire et graisseuse. Bien entendu, nous pouvons agir sur notre capital musculaire et adipeux par l'activité physique ainsi qu'au contrôle de nos apports énergétiques. Mais une femme ayant par nature une propension à avoir de la cellulite peut transmettre cette caractéristique à ses enfants.

La sédentarité

Le manque d'activité physique est une des causes de la cellulite, mais contrairement aux variations hormonales, nous pouvons agir ! Ne pas assez bouger a pour conséquence de réduire les dépenses énergétiques : le corps présente alors une tendance à stocker les excès alimentaires sous forme de triglycérides dans les cellules adipeuses. 

De plus, l'activité physique joue un rôle important pour la santé de nos jambes en activant la circulation sanguine et en empêchant la stagnation du sang dans les membres inférieurs, limitant ainsi l'infiltration de l'eau dans les tissus.

L'alimentation

Une alimentation riche en sodium (sel de table, charcuteries, pain, fromage, biscuits apéritifs, conserves, plats préparés du commerce...) et sucre (bonbons, chocolats, miel, confiture, gâteaux et chocolats, boissons sucrées...) favorise la rétention d'eau, et la consommation excessive de produits riches en graisse est responsable de l'augmentation de la masse graisseuse. Des apports protéiques insuffisants peuvent également conduire à la formation d’œdème. 

Le tabac

Il est responsable d'une mauvaise oxygénation des tissus et perturbe la circulation sanguine.

Les vêtements trop serrés

En comprimant les jambes et la taille, ils engendrent eux aussi une perturbation de la circulation du sang et de la lymphe, gênant ainsi le drainage naturel des tissus.

Comment éviter la formation de cellulite ?

En prévention, il est utile d'adopter certaines habitudes pour limiter l'apparition de la cellulite :

Bougez ! 

Si votre activité professionnelle vous oblige à rester assis ou debout de manière prolongée, prenez le temps de vous lever et de marcher d'un bon pas, sans piétiner : le retour veineux en sera amélioré, ce qui permet de lutter contre la rétention d'eau et la peau d'orange.

Adoptez une alimentation saine et équilibrée

Moins de sel, de produits gras et sucrés, des protéines de bonne qualité en quantité suffisante mais sans excès, tout en faisant la part belle aux fruits et légumes de saison. Un rééquilibrage alimentaire peut s’avérer tout à fait pertinent quand on veut diminuer la cellulite.

Hydratez-vous

Boire de l'eau active l'élimination de l'eau corporelle en favorisant le drainage. Pour vous aider à boire suffisamment tout au long de la journée, variez les plaisirs : eau plate ou gazeuse, thé, infusion... ayez avec vous une bouteille d'eau, qui vous permettra d'évaluer la quantité d'eau consommée dans la journée. 

On recommande de boire entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour. Vous pouvez aussi programmer des alertes sur votre téléphone pour vous rappeler de vous hydrater.

Portez des vêtements peu serrés et évitez les talons hauts

En effet, ces derniers ont tendance à bloquer le retour veineux car ils compriment les membres inférieurs et la taille. Préférez donc des vêtements plus amples et des chaussures avec un maximum de 4 ou 5 cm de talon, qui amélioreront votre posture sans accentuer le phénomène de peau d’orange.

Misez sur les douches froides

À la fin de votre douche, passez un jet d'eau froide sur vos jambes en partant des chevilles et en remontant le long des jambes jusqu'aux hanches : les vaisseaux capillaires superficiels vont se rétracter et la circulation sanguine s'en trouvera améliorée.

Massez-vous

Rien de tel pour prévenir la cellulite que d'effectuer des mouvements de palper-rouler pour activer la circulation lymphatique et sanguine, et déloger l’eau et les graisses des cellules. Pour cela, l'utilisation de crème anti cellulite comme le gel bio minceur du laboratoire D.Plantes potentialise l'effet drainant des massages. 

VOUS AUREZ BESOIN DE

gel mincuer et cellulite bio

Gel Minceur Bio

Favorise la diminution de l'aspect de la cellulite

 À base de végétaux

Certifié Ecocert et Cosmebio

Laboratoire Français

Comment enlever la cellulite ?

Vous avez de la cellulite et vous souhaitez vous en débarrasser ? Voici quelques conseils pour vous y aider :

Analysez votre mode de vie actuel 

Pratiquez-vous une activité physique régulière ? Quelles sont vos habitudes alimentaires, notamment en termes d'apports sodés, de sucres et de produits gras ? Pensez-vous vous hydrater suffisamment ? Portez-vous des vêtements serrés, des talons hauts régulièrement ? 

Selon les réponses que vous donnerez à ces questions, une modification de votre hygiène de vie peut être bénéfique pour lutter contre la cellulite, et pour votre santé en général.

Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant 

Il pourra, selon votre type de cellulite, vous prescrire des drainages lymphatiques et des massages chez un kinésithérapeute, qui pourront vous soulager en cas de sensation de jambes lourdes.

Faites-vous masser

En plus d'un agréable moment de détente, vous profiterez des bienfaits du palper-rouler manuel ou mécanique pour déloger le contenu des cellules graisseuses. En association avec de l'activité physique, vous éliminez les graisses de manière plus efficace.

Renseignez-vous sur les nouvelles techniques anti-cellulite utilisant des technologies avancées comme les ultrasons, la cryolipolyse ou la mésothérapie. Ces méthodes peuvent être efficaces mais impliquent de prévoir un budget parfois conséquent à y consacrer, car elles nécessitent plusieurs séances de traitement initial, puis le plus souvent des séances d'entretien sur le long terme pour en garder le bénéfice.

Combien de temps pour éliminer la cellulite?

Cela va dépendre du type de cellulite, depuis combien de temps elle est présente, de son étendue et des techniques utilisées. D’une manière générale, il est considéré comme difficile d’éliminer totalement la cellulite, mais on peut atténuer son aspect, surtout si l’on s’y prend tôt et que l’on fait preuve de régularité dans les soins.

Quels sports pour perdre la cellulite des cuisses ?

L'activité physique est une formidable alliée pour lutter contre la cellulite. Elle active la circulation sanguine et le drainage lymphatique, augmente les dépenses énergétiques et remodèle la silhouette. Parmi les sports à recommander, la natation et les sports aquatiques sont particulièrement efficaces car le massage naturel effectué par l'eau sur la peau a un effet anti-cellulite. La marche, le vélo, le roller et les sports d'endurance comme le running ne pourront être que bénéfiques pour diminuer l'aspect peau d'orange et affiner les cuisses.

Les crèmes anti-cellulite

Il existe une grande variété de produits minceurs pour aider à lutter contre la cellulite. Crèmes, gels, mais aussi compléments alimentaires, tisanes et infusions... un certain nombre de plantes ont des vertus reconnues scientifiquement, comme la vigne rouge qui aide à réduire la cellulite.

L'utilisation de crème ou de gel spécifiques, associé à des massages de type palper-rouler, et effectué régulièrement vous aidera à lutter contre la cellulite des cuisses ou d'autres parties du corps où elle peut se loger.

La cellulite est un phénomène physiologique naturel, présent chez une majorité d'entre nous à divers degrés, et fait pourtant l'objet de recherches constantes sur les moyens de s'en débarrasser. Une bonne hygiène de vie associant alimentation équilibrée, activité physique et hydratation suffisante permettent de limiter son développement. 

Des aides cosmétiques peuvent également s'avérer utiles, mais demandent un effort sur le long terme et engagent un budget parfois important. L'acceptation de soi, de ce que l'on peut considérer comme des défauts parce que c'est ce que l'on nous a inculqué, n'est-elle pas un remède à la cellulite en elle-même ?

 

Elsa Blanc

Diététicienne - Nutritionniste