Cellulite : comprendre et agir naturellement

La cellulite est un complexe pour beaucoup de femmes. C'est un sujet récurrent qui refait très souvent surface à l'approche de la saison estivale. On a tendance à se comparer aux copines ou encore aux femmes des magazines, mais sachez qu'aucune femme n'y échappe, qu'elles soient rondes ou minces. Cependant, il existe de nombreux facteurs aggravants de la cellulite, qui feront que cette dernière sera plus ou moins importante et visible.

Pourquoi les femmes ont-elles de la cellulite ?

Héritage de nos ancêtres féminines afin de prévoir les famines, la cellulite apparaît le plus souvent lors de la puberté, stimulée par les hormones œstrogéniques. Le corps de la femme se transforme et physiologiquement, elle se prépare à pouvoir porter un enfant. Sous l'effet des œstrogènes, les cellules graisseuses (les adipocytes) qui se situent sous la peau, vont stocker des réserves de graisse pour l'enfant à venir et se mettre donc à grossir. Ceci est un phénomène tout à fait normal. 

Cependant, s'il est en excès, ce phénomène peut engendrer une réaction en chaîne, créant alors d'autres troubles, comme des troubles de la circulation ou encore la dégradation du tissu conjonctif. C'est l'ensemble de ces phénomènes qui donnera l'aspect irrégulier à la peau. 

Il existe trois sortes de cellulite :

  • La cellulite naissante : Encore ferme et facile à éliminer. On la voit clairement quand on pince la peau. 
  • La cellulite installée : C'est cette forme qui donnera à la peau un aspect irrégulier, "la peau d'orange". 
  • La cellulite fibreuse : En plus d'être inesthétique et dure, cette forme de cellulite est également douloureuse.

De quoi est constituée la cellulite ?

Nous avons vu précédemment que les adipocytes étaient directement liés à l'apparition de la cellulite. Ces derniers sont naturellement 8 fois plus gros que les autres cellules et peuvent encore multiplier leur taille jusqu'à 60 fois. De plus, même s'ils se vident de leur charge graisseuse, ils ne peuvent pas être éliminés par la suite et se remplissent donc à nouveau facilement. Seules des interventions, comme la liposuccion, pourront en réduire le nombre. Quand les adipocytes se gorgent de graisse, ils s'hypertrophient et gonflent, ce qui va provoquer la compression des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Par conséquent, cela entraînera une mauvaise élimination des lipides et des toxines, qui s'accumuleront sous le tissu conjonctif. Ce dernier, composé de collagène, d'élastines (fibres) et d'eau, peut donc être endommagé, devenir plus fin ou encore se "trouer". La graisse sous la peau va donc ressortir et engendrer un aspect plus ou moins visible de la cellulite. Le but est alors d’avoir une couche de graisse la plus fine possible sous le tissu conjonctif, pour éviter que la cellulite ne soit visible. 

La cellulite est donc constituée grosso modo d'1/3 de rétention graisseuse, d'1/3 de rétention d'eau et d'1/3 de toxines. 

Quels sont les facteurs aggravants de la cellulite ? 

  • Les déséquilibres hormonaux et la contraception : Il faut tout d'abord savoir que la cellulite s'accompagne très souvent d'un déséquilibre hormonal. Malheureusement, dans notre monde moderne, le nombre de femmes présentant des troubles hormonaux liés au cycle menstruel  ne cesse de croître et cela, dès la puberté. Sous l'influence des œstrogènes, des phénomènes de rétention d'eau et de gonflement s'installent avant le cycle. Certaines femmes vont même prendre jusqu'à 3 kilos pendant cette période, qui seront de moins en moins faciles à perdre au fil des années. Les amas de graisses et de cellules du tissu conjonctif s'accumulent donc au fur et mesure, pour donner la cellulite. Plus cette cellulite est importante, plus elle endommage les fibres du tissu conjonctif et par conséquent, entrave la micro-circulation. 
  • La prise d'un contraceptif hormonal ou d'autres troubles hormonaux (thyroïde, cortisol, hormone de croissance, testostérone, ...) peuvent également participer à la formation de la cellulite et à la prise de poids. 
  • Une mauvaise alimentation et la prise de poids : Si l'alimentation est déséquilibrée et trop riche, la formation d'adipocytes augmente, ainsi que le stockage des graisses. En plus d'engendrer ou d'aggraver les troubles de la circulation, l'excès de graisse aura pour conséquence de fragiliser davantage le tissu conjonctif. La prise de poids augmente donc la formation de cellulite et par conséquent, amplifie l'aspect peau d'orange et les irrégularités de la peau. C'est pour cela que cette dernière est bien plus visible chez les femmes rondes, que chez les femmes minces ou athlétiques. 
  • Une mauvaise alimentation peut également engendrer des carences en nutriments essentiels, fragilisant certaines fonctions de notre organisme, accentuant certains troubles et déséquilibres. Par exemple, un mauvais apport de protéines peut avoir comme conséquence de fragiliser le collagène ou que ce dernier ne se forme pas correctement, ce qui fragilise le tissu conjonctif. 
  • Les carences nutritionnelles peuvent toucher aussi bien les femmes rondes, que les femmes minces. Être mince ne veut pas dire être en bonne santé. Adopter une alimentation saine et équilibrée est valable pour toutes les morphologies. 
  • Troubles de la circulation veineuse et lymphatique : Quand tout le système circulatoire est au ralenti, que le sang et la lymphe stagnent dans la partir basse du corps, cela provoque l’engorgement des tissus et l’accumulation de déchets métaboliques (toxines). Je vous invite à lire l'article " Cet été, soutenez votre système circulatoire !", pour avoir plus de détails et de conseils sur le sujet. 
  • Le manque d’exercice physique : Afin de bien stimuler le retour veineux, la circulation lymphatique et également conserver un poids de forme, faire de l’exercice physique quotidiennement est essentiel. Faites au minimum 30 minutes par jour de marche (plus si vous pouvez). Deux à trois fois par semaine, faites une activité plus soutenue, adaptée à votre condition physique. 
  • Le stress : Tous les stress participent à la formation de la cellulite, qu’il soit mental ou qu’il provienne de tabagisme par exemple. Apprenez à gérer votre stress et adoptez un mode de vie sain. 
  • L’âge : Avec l’âge, les facteurs aggravants de la cellulite s’installent. C’est le cas des troubles circulatoires, hormonaux (pré-ménopause et ménopause), ainsi que de la synthèse du collagène qui se fait plus difficilement, augmentant l’aspect peau d’orange. L’organisme élimine également moins bien les graisses, ainsi que les toxines.

Quelques conseils pour vous aider à éliminer la cellulite 

1/ Adoptez une alimentation saine, équilibrée et variée. Perdez du poids si vous êtes en surpoids. Tous les conseils minceur dans l'article "Minceur : perdre quelques kilos avant l'été".

2/ Relancez/mobilisez votre système circulatoire et drainez vos émonctoires. Pour cela, vous pouvez vous aider de plantes circulatoires et drainantes, sous forme de complément alimentaire ou encore de gel de massage.

3/ Pratiquez une activité physique régulière. Toutes les activités aquatiques, comme la natation, l’aquagym ou encore l’aquabycking, sont excellentes pour éliminer la cellulite et agir sur la circulation. Pensez également au vélo, à la marche, au stepp, etc...

4/ Si vous pensez souffrir d’un déséquilibre hormonal oestro-progestatif ou autres, consultez votre médecin. Il sera donc important d’agir, même naturellement, sur ce déséquilibre afin d’enrayer la formation de cellulite. Si vous prenez une contraception hormonale et que vous sentez qu’elle ne vous convient pas, consultez un professionnel et changez de contraception. Certaines contraceptions non hormonales sont possibles. 

5/ Gérer votre stress à l’aide d’outils anti-stress, comme le yoga, le massage bien-être, la méditation, des exercices de relaxation et de cohérence cardiaque. Prenez simplement du temps pour vous et respirez. 

6/ D’autres solutions peuvent venir vous aider à éliminer la cellulite. Prenez rendez-vous avec votre kinésithérapeute ou rendez-vous dans votre institut beauté pour un drainage lymphatique, un enveloppement d’algues ou encore profiter d’un massage Cellu M6. 

Tous les conseils délivrés dans les newsletter ne vous dispensent pas de consulter votre médecin, ainsi que des professionnels de la nutrition et du bien-être. Pour un conseil personnalisé, adapté et efficace, vous pouvez consulter un naturopathe en cabinet, parallèlement à un suivi médical.